CH-Balkans

Il faudra 10 ans à l’Albanie pour éradiquer l’extrême pauvreté

La Banque mondiale estime que l’Albanie a besoin de 10 ans et d’une croissance de 4 % pour éradiquer l’extrême pauvreté

Varfëria.JPG

La Banque mondiale estime qu’en Albanie il y a au moins 31 mille personnes vivant avec moins de 120 leks par jour, c’est-à-dire moins d’un euro.

La crise économique qui secoue l’Albanie fait que le niveau de vie reste en dessous de niveaux souhaitables et une part de la population souffre d’extrême pauvreté, rapporte albinfo.ch.

La Banque mondiale estime que l’Albanie a besoin de 10 ans et d’une croissance de 4 % pour éradiquer l’extrême pauvreté.

La norme internationale fixée par la Banque mondiale sur le niveau de revenu de l’extrême pauvreté est de 1,9 dollar par jour et par personne.

Les dernières données statistiques datent de 2012. En cette année, selon la Banque mondiale, il y avait en Albanie 31 mille personnes, ou 1,06 % de la population, vivant avec moins de 120 leks par jour.

L’Albanie est un pays à faible revenu, où une grande partie de la population ne se place que de peu au-dessus du seuil d’extrême pauvreté. Plus de 45 % de la population albanaise vit actuellement avec moins de 5 dollars par jour, ce qui correspond à moins de 325 leks par jour et par personne.