Made in Kosova

Kosovo-Suisse: les importations, deux fois plus élevées que les exportations

Les échanges commerciaux entre le Kosovo et la Suisse stimulent les investissements directs étrangers en provenance de la Suisse vers le Kosovo. Au cours des trois dernières années, la Suisse est devenu le plus grand investisseur au Kosovo, en dépassant ainsi la Turquie, qui a dominé pendant plusieurs années

L’Union européenne et la Suisse sont les principaux partenaires commerciaux du Kosovo. En ce qui concerne la Suisse, outre ses aspects commerciaux, au cours des deux dernières années, elle mène également sur le plan des investissements directs étrangers au Kosovo. A l’instar d’autres pays de la région et au-delà, le Kosovo a une balance commerciale négative avec la Suisse, ce qui signifie qu’il achète davantage de biens et services qu’il en vendus.

Selon les statistiques de la Banque centrale du Kosovo, il ressort que les importations annuelles de la Suisse depuis le Kosovo avoisinent 23 millions d’Euros. En 2010, le pays comptait € 20.9 mio d’importations en provenance de la Suisse. En 2011, 22,2 mio; en 2012 – 22.7 mio; en 2013 – 21 mio; alors qu’en 2014 les importations de produits suisses a augmenté au Kosovo et atteignait 30,2 moi. En 2015 ce chiffre e revenu à 23,7 moi. Quant aux données pour 2016, elles ne sont pas encore publiées.

Les produits qui sont principalement importés depuis la Suisse vers le Kosovo sont les machines, les combustibles minéraux, les huiles minérales, les équipements électriques et leurs pièces, les produits pharmaceutiques, les meubles (lits, matelas,), les instruments, les caméras, les différents moyens de transport, ainsi que des extraits de teinture.

L’export kosovar vers la Suisse, une tendance à la baisse

En ce qui concerne les exportations du Kosovo en Suisse, le volume des produits et services exportés représente un peu plus de la moitié des produits importés.

La tendance au cours des dernières années varie de 10 à 18 millions d’euros par an. En 2010, le Kosovo a exporté en Suisse pour 17,8 moi. En 2011, ce chiffre atteignait 17,6 mio, en 2012 à 15.1mio, en 2013 à 7,2 mio, en 2014 à 10,1 mio et en 2015 cette exportation représentait 11,7 mio.

Les principaux produits exportés du Kosovo en Suisse sont: les combustibles minéraux, les huiles minérales, les meubles; les matières plastiques et ouvrages en ces matières; le bois et ouvrages en bois, charbon de bois; articles de fer et d’acier; aluminium et ouvrages en ces matières; café, thé, articles en pierre, ciment de plâtre; produits céramiques; liqueurs; légumes, racines et tubercules; préparations de légumes, fruits, noix, etc.

La Suisse, principal partenaire du Kosovo pour les investissements étrangers

Les échanges commerciaux entre le Kosovo et la Suisse stimulent les investissements directs étrangers suisses au Kosovo. Ce phénomène s’explique par le rôle important que joue la diaspora kosovare, qui s’érige en tant que pont entre les milieux d’affaires de ces deux pays. Au cours des trois dernières années, la Suisse est devenu le plus grand investisseur au Kosovo, dépassant ainsi la Turquie, qui a dominé l’économie kosovare pendant plusieurs années.

Selon les statistiques du Ministère des finances du Kosovo, le capital et les fonds de placement dans les actions – qui représente environ 74,1 % du total des investissements directs étrangers jusqu’à la moitié de 2016 – ont atteint la valeur de 62,8 mio d’euros, ce qui représente 45,6 % en moins par rapport à la même période de l’année précédente. La baisse des investissements au Kosovo a été relevée en particulier dans les secteurs de l’immobilier, de la construction et des services financiers.

Les secteurs économiques qui ont été caractérisés par une augmentation des investissements, sont les secteurs de services de négoce et de l’agriculture. En ce qui concerne l’origine des investissements, la Suisse est le pays d’où proviennent les plus grands nombre d’investissements au Kosovo, et ce, jusqu’en juin 2016 (avec 26,0 mio d’Euros). Elle est suivie par la Turquie (17,8 mio d’Euros), et l’Albanie (17,4 mio d’Euros).

En 2015 aussi la Suisse égalemet le plus important pays investisseur au Kosovo. Durant la période de janvier-septembre 2015, elle menait avec 61,5 millions d’Euros d’investissements, suivie par la Turquie (49,4 millions d’Euros), et le Royaume-Uni (32,7 millions d’Euros). Outre les investissements directs, la Suisse se classe deuxième place en matière d’envois de fonds (de la diaspora) vers le Kosovo, pour un montant d’environ 700 millions d’Euros en 2016. Les envois de fonds reçus par le Kosovo proviennent principalement de l’Allemagne avec 35% et de la Suisse avec 24%.

La perspective des échanges commerciaux entre le Kosovo et la Suisse

Les secteurs les plus propices au commerce et au renforcement de la coopération dans le domaine des investissements sont le secteur des services en ligne, le secteur des technologies de l’information, de l’énergie et de l’exploitation minière, de l’agriculture et du tourisme. Les dernières données de l’Agence des statistiques du Kosovo, montrent que le Kosovo est devenu un pays de plus en plus attrayant pour les touristes en provenance de Suisse. En 2013, 2’591 touristes suisses ont visité le Kosovo, sans compter la nombreuse diaspora kosovare en Suisse. Ce nombre a depuis augmenté, pour atteindre 5’202 en 2015 et 5574 en 2016.

L’auteur est professeur d’Economie à Prishtina