Entreprises

La clé du succès: « Ne pas hésiter à travailler en harmonie avec ses frères »

Grâce à leur travail de qualité, Agim Ahmataj et ses frères, Avni et Afrim, originaires du village d’Isniq (région de Deçan, à l’ouest du Kosovo), ont réussi, avec leur entreprise de construction ES Echafaudages Services S.A, basée à Prévèrenges, à se hisser parmi les entreprises leaders dans ce domaine le canton de Vaud.

En 1998, Agim Ahmataj et ses frères ont commencé à travailler en tant qu’employés de cette entreprise établie en Suisse romande, et dix ans plus tard, ils sont en devenus ses propriétaires.

ES Echafaudages Services S.A est donc une entreprise spécialisée dans les échafaudages, les toitures temporaires, les plates-formes pour divers événements et les ascenseurs. Elle n’en compte pas moins de 35 employés. Ainsi, en comparaison avec la période lorsqu’ils étaient des employés, ils ont vu augmenter leurs investissements et leur budget de près de 50%.

Les frères Ahmataj fournissent des échafaudages pour les différentes entreprises ainsi que des ascenseurs qui permettent aux  ouvriers en bâtiment de remonter les marchandises sur les sites de construction.

Les échafaudages de l’entreprise d’Agim Ahmataj atteignent jusqu’à 110 mètres de hauteur, soit 40 étages. « Nous possédons 250’000 mètres carrés d’échafaudages, et en Suisse-romande il est rare qu’on ne connaisse pas l’entreprise  » ES Echafaudages Services SA »  »,  explique fièrement ce technicien diplômé, qui avait émigré en Suisse à l’âge de dix ans.

Ahmataj et ses frères ont constamment transmis leur professionnalisme aux nouvelles générations, ce qui explique aussi le fait que de nombreux jeunes d’origine albanaise se sont spécialisés au sein de leur entreprise.

Quelle est la clé du succès? En tout premier lieu, c’est la sincérité entre les frères qui est rappelée, par A. Ahmataj, sans oublier la loyauté envers les investisseurs et le respect envers les employés, tous membres du syndicat Unia. “Ce n’est que de cette manière que nous pouvons être en phase avec la légalité”, souligne t’il.

En matière de construction, est-ce que les ressortissants albanophones de la Suisse romande sont plus solides que ceux de l’autre côté de la Sarine?

« Dans l’ensemble, nous entretenons aussi de bonnes relations avec les entreprises consœurs établies en Suisse-alémanique. Si nous devions calculer en pourcentage, nous pouvons aisément affirmer que 10% de notre budget est aussi alloué en faveur des entreprises albanophones de la région. Toutefois, nous travaillons davantage avec des architectes et des ingénieurs, mais aussi avec de grandes entreprises comme BBL Gashi, Orllati, etc. », explique Ahmataj.

Toujours en lien avec la présence des entrepreneurs albanophones dans ce domaine,  Agim Ahmataj estime qu’en Suisse Romande, il n’y a pas un seul chantier où vous ne trouverez une entreprise dont les propriétaires sont d’origine albanaise, sans parler des ouvriers. Selon lui, les Albanais de Suisse Romande qui sont plus solides que ceux dans la région alémanique.

Toutefois, comme le souligne M. Ahmataj, pour l’heure, il n’existe aucune statistique, même si l’on estime qu’en Suisse romande, près de 600 entreprises de bâtiment sont détenus par des Albanophones et qu’une dizaine d’entre-elles dominent le marché de la construction. Assurément, tout ce succès s’explique par le travail acharné, l’analyse après les travaux réalisés et la loyauté, sans oublier la bonne collaboration entre les entreprises fondées par des compatriotes, mais aussi celles suisses.

Avec un portefeuille mutuel et une confiance dans l’autre

« L’élément essentiel du leadership de ces entreprises c’est qu’elles sont gérées généralement par des frères, comme c’est le cas de la nôtre. Nous sommes trois frères, et aucun d’être nous n’aurait pu réussir seul. “ D’autres entreprises de ce type ont été créés et sont dirigées par des frères dans toute la Romandie, rappelle le jeune entrepreneur Ahmataj.

Les frères d’Agim, Afrim et Avni ont aussi d’importantes responsabilités au sein de l’entreprise.  Avni est responsable des employés, de la machinerie et des matériaux alors qu’Afrim s’occupe de l’exécution des travaux. Il est mon bras droit, affirme Agim. Le budget est commun et le profit est partagé entre trois les frères.

« Si vous demandez aux Suisses, ces derniers vous diront que les Albanais sont très travailleurs, qu’ils collaborent beaucoup entre eux, qu’ils travaillent sans relâche jour et nuit et qu’ils détiennent un bon portefeuille. Ils prennent leur décision ensemble et se font confiance, voilà donc “le secret de leur succès” affirme le manager de l’entreprise ES Echafaudages Services S.A, Agim Ahmetaj.

250’000 mètres carrés d’échafaudages

Les échafaudages de l’entreprise d’Agim Ahmataj atteignent jusqu’à 110 mètres de hauteur, soit 40 étages. « Nous possédons 250’000 mètres carrés d’échafaudages, et en Suisse-romande il est rare qu’on ne connaisse pas l’entreprise  » ES Echafaudages Services SA »,  explique fièrement le technicien diplômé Agim Ahmataj, qui avait émigré en Suisse à l’âge de dix ans.

https://www.echafaudages-services.com/nos-equipements