E-Diaspora

Miranda Ademaj, une brillante carrière inspirée du héros Skanderbeg

Bei der Überwindung von Herausforderungen hat Miranda Ademaj den albanischen Nationalhelden zum Vorbild genommen. Im Kampf gegen die Osmanen hat er sich aussergewöhnlichen Herausforderungen stellen müssen – und er hat es geschafft, dank seiner fast übermenschlichen Anstrengungen.

Le nom de Miranda Ademaj est désormais connu de nos lecteurs. Albinfo.ch a consacré plusieurs articles sur les réussites remarquables de la jeune femme de 32 ans originaire de Shtimja au Kosovo. L’émission économique « ECO » diffusée par la télévision suisse RTS a réalisé le portrait très impressionnant de Miranda, et l’a accompagnée lors de l’un de ses voyages au Kosovo et en Albanie.

Pour décrire la philosophie de son travail et de son succès, les auteurs de l’émission ont souligné les origines modestes de Miranda, un environnement peu optimal pour le développement personnel de la directrice de fond d’investissement qu’elle est ensuite devenue. Mais la jeune albanaise a une explication originale à son succès.

En tant que femme d’origine étrangère, il a été particulièrement difficile pour elle de réussir dans le domaine de l’investissement, un domaine souvent réservé aux hommes. Et pour parvenir à surmonter les obstacles de la vie professionnelle, Miranda s’est inspirée du héros national albanais Skanderbeg : « Il a été confronté à d’énormes difficultés dans la résistance contre les Ottomans, et a réussi grâce à des efforts surhumains », dit-elle.

Miranda Ademaj a baptisé sa petite entreprise « Skanderbeg ». Cette société, dont le siège est situé à Zollikon à Zürich, bien qu’ayant été créée il n’y a que deux ans, traite des investissements à auteur de plusieurs millions de francs, en Suisse et ailleurs.

Le lien avec le Kosovo est très important pour Miranda. L’équipe de télévision l’a accompagnée lors de la visite de son école à Shtime, qu’elle a abandonné en quatrième année. Elle a notamment évoqué la peur ressentie quand un paramilitaire serbe lui a pointé une arme à feu dessus, ce qui a provoqué un traumatisme à la petite fille de l’époque, aujourd’hui gestionnaire d’un fonds d’investissement.

L’émission peut être consultée sur ce lien :
http://www.srf.ch/sendungen/eco/hoergeraete-hedge-fund-expertin-aus-kosovo-gastro-serie-2