Intégration

Un débat sur la prévention contre la discrimination et la radicalisation

A travers le jeu théâtral, le Théâtre Kurora de Nyon, depuis 1994, propose des actions et apprentissage de comportement à adopter contre la discrimination et la radicalisation, en favorisant le pluralisme et en percevant la diversité interculturelle comme une solution possible aux problèmes.

Kurora, dans le cadre de réalisation de leur projet de prévention contre la discrimination et la radicalisation, a organisé une série d’actions le 18 mai 2018 à Lausanne (Salle de la Fraternité, Place Arlaud) devant un public représentant des structures étatiques, des ONG ainsi que des associations issues de l’immigration.

La soirée, organisée par l’association Kurora, a été complétée par la présentation de la pièce de théâtre forum «Partir sur Mars», de Migjen Kajtazi, mise en scène de Visar Qusaj et joué par les acteurs doté d’un grand professionnalisme,  Zymer Lutfiu et Linda Qusaj.

La table ronde, axée sur le dialogue interculturel et la radicalisation, a réuni des professionnels tels que:

André Duvillard ; Ancien commandant de la Police Neuchâteloise, coordinateur du réseau national de sécurité et de lutte contre l’extrémisme et la radicalisation.

Eva Kouvandjieva, historienne de l’art et enseignante à Lausanne.

Greta Balliu, cheffe de projet à l’Observatoire de la diversité et des droits culturels de l’UNI Fribourg.

Driton Kajtazi, directeur de l’institut suisse d’études albanaises www.iseal.ch.

Bashkim Iseni, politologue, directeur de la plateforme d’information albinfo.ch.

Cette table ronde a permis de regrouper des professionnels qui ont pu exposer leurs points de vues autour des sujets liées à l’interculturalité et à la prévention contre la radicalisation.

La question de la radicalisation « islamiste » n’épargne pas la Suisse et il est évident que les communautés issues des Balkans et du Maghreb sont les premières concernées.

Toutefois, comme le terrorisme, la radicalisation ne connaît pas de frontières, comme l’ont clairement démontré les événements qui ont conduit aux attentats dans différents pays. C’est pourquoi, la Suisse a présenté toute une série d’initiatives visant la promotion d’une éducation ouverte à tous et promouvant des valeurs ainsi que des mesures sécuritaires contre la radicalisation.

Pour éviter que des jeunes se laissent tenter par les illusions véhiculées par certains recruteurs, la culture a sans aucun doute un rôle à jouer. Mais la difficulté provient du sens qu’il convient de donner au mot « culture »: reflet de l’expression artistique ou ensemble des références symboliques constitutives d’une identité? Dans son premier sens, la culture peut réellement fonctionner comme une passerelle entre des communautés humaines différentes et permettre des rencontres stimulantes ainsi qu’une meilleure compréhension réciproque. Dans son second sens, le mot doit veiller à ne pas se transformer en prétexte pour justifier le mépris des autres et engendrer un communautarisme délétère. Communautés d’accueil et immigrés sont concernées. Le débat a permis de mettre en avant les multiples fonctions de la culture dans ses diverses acceptions. Les milieux associatifs ont assurément un rôle central à jouer dans ce travail.

Pour clôturer la soirée, les participants au projet ont pu poursuivre les discussions autour d’un apéritif.

L’expérience et le professionnalisme de Monsieur Olivier Meuwly, historien et écrivain, a permis que la soirée puisse réaliser les objectifs du projet.

http://www.albinfo.ch/fr/theatre-forum-sur-la-prevention-de-la-radicalisation-partir-sur-mars-de-migjen-kajtazi/

http://migjen-kajtazi.over-blog.com/2018/04/kurora-theatre-forum-sur-la-prevention-de-la-radicalisation-partir-sur-mars-de-migjen-kajtazi.html

https://www.vd.ch/toutes-les-autorites/departements/departement-de-leconomie-de-linnovation-et-du-sport-deis/service-de-la-population-spop/bureau-cantonal-pour-lintegration-des-etrangers-et-la-prevention-du-racisme/actualites/news/18-mai-2018-theatre-forum-sur-la-prevention-de-la-radicalisation-partir-sur-mars-suivi-dune-ta/

http://www.botasot.info/zvicra-diaspora/880032/me-18-maj-2018-teatri-kurora-ne-nyon-te-zvicres-realizon-projektin-ne-fushen-e-dialogut-nderkultoror-dhe-parandalimit-kunder-radikalizimit/