Thématique

Vernissage de l’exposition: Petrit Halilaj, Histories Inachevées

Vernissage public le 24 mai 2023, 18h. Le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : Avenue de la paix 17, 1202 Genf:

Very volcanic over this green feather » Du 25 mai au 17 septembre 2023, le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge adopte la perspective du temps long pour aborder un thème central de l’actualité humanitaire, celui de la résilience. Comment accéder à la mémoire d’un peuple qui a connu la souffrance ? Comment s’approprier une histoire que l’on n’a pas choisie ? Pièce maîtresse de l’année « Santé mentale » (2022-2023), l’exposition de l’artiste kosovar Petrit Halilaj présente le récit poignant, sensible et généreux de son parcours personnel à travers le dessin. Une installation immersive exceptionnelle qui explore ses souvenirs d’enfance de la guerre du Kosovo, ses rêves et l’espoir qu’il nourrit pour le futur. En parallèle, le Musée poursuit sa mue en un forum accueillant au service de la communauté. Après le succès de la première édition l’été dernier, près de 100 étudiant·e·s du laboratoire Alice de l’EPFL investissent de nouveau les Jardins du Musée pour prendre soin des installations en place et les faire évoluer. Après le bois, cap sur le pisé et le végétal.

Se reconstruire, toujours

Enfant, Petrit Halilaj a vécu la guerre du Kosovo (1998-1999). Déplacé avec sa famille dans le camp de réfugié·e·s de Kukës II, en Albanie, et accompagné par le psychologue urgentiste volontaire Giacomo « Angelo » Poli, il dessine ce qu’il a vu, ce qu’il tente de comprendre et ce dont il rêve. Ses 38 dessins composent avec des fragments du réel et de l’imagination, entre scènes du conflit et paysages du paradis, et deviennent une ressource clef pour dire l’ineffable. Preuve du talent précoce du jeune Petrit, l’un de ses dessins est présenté à Kofi Annan, alors secrétaire général des Nations unies, lors de sa visite du camp en mai 1999. Devenu artiste, Petrit Halilaj redécouvre vingt-deux ans plus tard la série de dessins qu’il a réalisée. Il décide de revenir à travers elle sur sa propre histoire pour la partager et se l’approprier. Découpés, agrandis, imprimés sur des supports de stylos-feutres et de papier, les dessins sont transformés en installations in situ et créent des forêts monumentales suspendues que l’on peut découvrir à son rythme.

En présentant ce dialogue de l’enfant devenu artiste avec lui-même, l’exposition invite à apprendre du temps long et contribue à une réflexion commune et bienveillante sur la résilience. L’œuvre au nom évocateur Very volcanic over this green feather permet de découvrir et de ressentir l’expérience d’une reconstruction personnelle en train de se faire qui résonne fortement avec l’actualité. Ce projet est né du besoin de Petrit Halilaj de se réapproprier son histoire et son vécu du conflit. Il aura conservé ses dessins durant deux décennies sans pouvoir les reprendre en main. En 2020, il décide d’offrir une suite à cette histoire inachevée. Elisa Rusca, directrice Collections Expositions et commissaire de l’exposition

Accéder autrement à la mémoire collective

Né en 1986 à Kostërc au Kosovo, Petrit Halilaj vit et travaille entre l’Allemagne, le Kosovo et l’Italie. Il est également chef d’atelier à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

Son travail est profondément lié à l’histoire récente de son pays et aux conséquences des tensions politiques et culturelles que rencontre la région. Traversée par les thèmes du conflit ethnique et de la guerre, l’œuvre de Petrit Halilaj trouve le plus souvent son origine dans le vécu intime de l’artiste. En créant des mondes qui revendiquent des espaces de liberté, de désir et d’identité, l’exposition devient un outil qui lui permet d’infléchir le cours de l’histoire personnelle et collective. Même s’il faut beaucoup de temps pour faire évoluer les systèmes en place, j’ai confiance en la capacité de l’art à créer des ponts entre des visions du monde que tout oppose. Ce qui m’intéresse, c’est de réunir un soldat et un paon pour les amener à dialoguer ensemble et raconter une autre histoire, libérée du carcan des représentations collectives qui dominent la mémoire d’un conflit. Ce qui en jaillit, c’est la beauté de la diversité, en somme. Petrit Halilaj, interviewé pour la Tate St Ives en 2021 Le travail de Petrit Halilaj a fait l’objet d’expositions personnelles à Berne, Bonne, Turin, Paris, St Ives, Pristina, Madrid, Lisbonne, New York ou encore Los Angeles, et a été présenté dans de nombreuses expositions collectives comme à Lyon, Venise, Rome, Berlin ou Toronto. Il est représenté par Mennour, Paris, et ChertLüdde, Berlin. En accueillant cette œuvre monumentale in situ de Petrit Halilaj, le Musée apporte une nouvelle fois son soutien à la création artistique contemporaine après avoir présenté trois cartes blanches d’artistes suisses pour Équilibres précaires, l’autre temps fort de l’année « Santé mentale » (2022/2023). Toujours d’actualité dans le domaine humanitaire, le thème de la résilience résonne fortement avec le propos de Boris Cyrulnik présenté au sein de l’exposition permanente.

L’année « Santé mentale » (2022/2023) en bref

En collaboration avec de nombreux·ses partenaires issu·e·s des milieux de l’humanitaire, de la culture et de la recherche, « Santé mentale » explore des idées et des approches applicables dans la vie de tous les jours. En connectant entre elles différentes communautés pour favoriser les conversations sur la santé mentale, nous voulons contribuer à la déstigmatiser. C’est avant tout une pensée en acte : nous cherchons à transformer des savoirs en savoir-faire et à apprendre les un·e·s des autres, aux côtés de nos publics. Pascal Hufschmid, directeur général du Musée

Le programme a débuté en septembre 2022 et se poursuit jusqu’à l’été 2023 :

-Cycle de rencontres sur la santé mentale dans le secteur humanitaire et au-delà, en collaboration avec le Centre d’études humanitaires Genève et l’Université de Genève.

-Visites commentées des expositions, en collaboration avec le Centre interfacultaire en sciences affectives de l’Université de Genève (CISA).

-Co-création d’un carnet de la bienveillance avec nos publics et le Centre interfacultaire en sciences affectives de l’Université de Genève (CISA).

-Cours publics de premiers secours en santé mentale, en collaboration avec l’ENSA et la Fondation Pro Mente Sana.

-Cours d’emergencyoga, en collaboration avec Donna Williams du CICR.

Les Jardins du Musée revisités par les étudiant·e·s de l’EPFL

En parallèle de l’exposition, le Musée propose une autre forme d’immersion axée sur les espaces de vie. Après l’immense succès rencontré par les huit installations de bois réalisées en 2022 par plus de 120 étudiant.e.s auprès des visiteur·se·s et usager·ère·s du site, il poursuit sa collaboration avec le laboratoire Alice de l’EPFL pour l’accompagner dans sa mue en un lieu de vie au service de la communauté. Près de 100 étudiant.e.s en architecture s’approprient de nouveau les Jardins du Musée pour prendre soin des installations, les faire évoluer et les végétaliser. Proposant aux familles, aux voisin·e·s, aux écoliers.ères et aux promeneur·se·s un nouvel usage du site, le projet invite à la découverte et augmente le confort de la visite. Le Musée s’affirme une nouvelle fois comme un lieu d’accueil, d’intelligence collective et d’opportunités pour de jeunes talents. Les Jardins du Musée sont ouverts et accessibles en tout temps dès le 31 mai 2023. Découvrir l’édition précédente des Jardins du Musée. (www.redcrossmuseum.ch/explore/medialibrary/presentation-of-the-gardens)

PETRIT HALILAJ HISTOIRES INACHEVÉES | UNFINISHED HISTORIES

« Very volcanic over this green feather » Nouvelle exposition du 25 mai au 17 septembre 2023

Journées presse les 23 et 24 mai 2023 Vernissage public le 24 mai 2023, 18h

Conception originale pour la Tate St Ives au Royaume-Uni Anne Barlow, directrice, et Giles Jackson, curateur assistant

Nouvelle conception pour le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Elisa Rusca, directrice Collections Expositions du Musée et commissaire de l’exposition

À propos du Musée

Le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pose une question centrale : en quoi l’action humanitaire nous concerne-t-elle, toutes et tous, ici et maintenant ? Pour y réfléchir avec nos publics, nous invitons artistes, partenaires culturel·le·s et milieux de la recherche à s’interroger sur les enjeux, les valeurs et l’actualité de l’action humanitaire. Notre Musée s’affirme ainsi, de manière ouverte, agile et chaleureuse, comme un lieu de mémoire, de création et de débats. C’est par la production de contenus artistiques inédits et le développement de partenariats ambitieux, en Suisse et dans le monde, que nous participons au rayonnement du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi que de Genève. De plus amples informations sont disponibles sur redcrossmuseum.ch.


 Infos sur l'événement

  • Date de début24 Peut 2023
  • Heure18:00
  • LieuLe Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : Avenue de la paix 17, 1202 Genf:
  • Date de fin17 Septembre 2023 - 18:00

 Autres de Thématique