Thématique

Bond de 34,5% des nuitées dans l’hôtellerie suisse au cours de la saison d’été 2021

Une très forte croissance est observée en mai (+213,0%). Cette augmentation est à mettre en relation avec les restrictions sanitaires liées au COVID-19 alors en vigueur en 2020

L’hôtellerie en Suisse a enregistré 18,2 millions de nuitées au cours de la saison d’été 2021 (de mai à octobre). En comparaison avec la même période de l’année passée, elles ont augmenté de 34,5% (+4,7 millions de nuitées). Avec un total de 5,6 millions de nuitées, la demande étrangère a bondi de 78,8% (+2,5 millions). Quant à la demande indigène, elle a progressé de 21,3% (+2,2 millions) et a atteint 12,7 millions d’unités. Tels sont les résultats provisoires de l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Au cours de la saison d’été 2021, la demande est restée fortement positive par rapport aux mêmes mois de l’an dernier. Une très forte croissance est observée en mai (+213,0%). Cette augmentation est à mettre en relation avec les restrictions sanitaires liées au COVID-19 alors en vigueur en 2020. Les mois de juin à octobre ont également connu une augmentation de la demande s’échelonnant de 6,0% (juillet) à 55,4% (juin). À titre comparatif, la saison d’été 2021 présente toutefois une baisse des nuitées de 19,5% par rapport à celle de 2019.

Hausse de la demande indigène

Lors de la saison d’été 2021, les nuitées indigènes ont augmenté de 21,3% (par rapport à la même période de 2020) pour atteindre 12,7 millions de nuitées, soit un niveau historiquement haut. Comparée à 2019, la hausse se monte à 29,0%. En 2021, la demande indigène est très fortement positive en mai avec une augmentation de 196,8% comparativement à 2020. Les mois de juin (+48,8%), août (+13,5%), septembre (+3,0%) et octobre (+14,8%) connaissent également une hausse des nuitées par rapport à 2020, mais moins prononcée. Seul le mois de juillet affiche une diminution des nuitées de 3,1%. A noter que la demande indigène avait connu un mois record en juillet 2020 avec une hausse de 35% par rapport à 2019.

Forte reprise de la demande étrangère

Lors de la saison d’été 2021, la demande étrangère a fortement progressé (+78,8%) par rapport à la même période de 2020. Tous les mois de cette période connaissent une augmentation de nuitées; pour les mois de mai et d’octobre, elle est particulièrement importante (+321,3%, respectivement +161,3%). Ceci s’explique par le nombre de nuitées étrangères particulièrement bas une année auparavant. Malgré cette hausse, la saison d’été 2021 présente un recul de 56,6% par rapport à celle de 2019.

Au niveau de la provenance des hôtes, la demande pendant la saison d’été a été fortement positive pour tous les continents par rapport aux mêmes mois de 2020. La clientèle européenne a augmenté de 51,0% (+1,5 million de nuitées) durant cette période. Avec 4,4 millions de nuitées, les clients européens représentent 79,0% des hôtes étrangers. Les continents asiatique (+602,3%/+ 468 000 nuitées) et américain (+483,5%/+ 466 000) ont également connu de fortes augmentations. Toutefois, la demande en 2021 de ces trois continents est encore bien en dessous des valeurs de 2019: les baisses de nuitées atteignent 85,4% pour l’Asie, 74,0% pour l’Amérique et 32,5% pour l’Europe.

Hausse des nuitées dans toutes les régions touristiques

Au cours de la saison d’été 2021, la totalité des régions touristiques connaissent une hausse des nuitées par rapport à la même période de l’année précédente. Les trois régions citadines de Bâle, Zurich et Genève affichent de très fortes augmentations entre 75,8% et 136,8% par rapport à 2020, mais comparées à 2019, les baisses sont encore marquées. Malgré des croissances importantes dans toutes les régions touristiques en 2021, seuls le Tessin (+27,7%), Jura & Trois-Lacs (16,6%), les Grisons (+13,5%) et la Suisse orientale (+7,6%) voient le nombre de leurs nuitées augmenter par rapport à 2019.

La demande indigène entre mai et octobre 2021 était en forte augmentation dans toutes les régions touristiques en comparaison avec 2020. Dix régions sur treize présentent même une hausse de fréquentation de la clientèle suisse par rapport aux mêmes mois de 2019. Malgré les plus fortes hausses en 2021, les trois régions citadines restent encore en dessous de la demande de 2019. Pour la demande étrangère, les nuitées sont également en forte croissance dans toutes les régions touristiques par rapport à 2020. Ici aussi, les régions citadines ont affiché la plus forte progression de la demande. A titre de comparaison, les nuitées étrangères sont encore en baisse dans toutes les régions par rapport à 2019.


LAJME INTERESANTE NGA INTERNETI