Thématique

La Suisse peut accueillir et héberger des personnes fuyant l’Ukraine

L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés coordonnera le recours à ces offres et placera les Ukrainiens chez des hôtes privés ou dans des structures cantonales, en étroite collaboration avec les cantons

La Confédération s’est préparée, en collaboration avec des organisations partenaires, à accueillir les personnes déplacées en provenance d’Ukraine. Plusieurs milliers de places d’hébergement sont actuellement disponibles dans les centres fédéraux pour requérants d’asile, et des capacités supplémentaires sont recherchées. La population a déposé de nombreuses offres d’hébergement privé. L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés coordonnera le recours à ces offres et placera les Ukrainiens chez des hôtes privés ou dans des structures cantonales, en étroite collaboration avec les cantons. Le SEM remercie toutes les personnes qui contribuent à relever ce défi.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, quelque 700 personnes déplacées se sont présentées dans les centres fédéraux pour requérants d’asile (CFA). Dans un premier temps, il s’agissait surtout de ressortissants ukrainiens qui disposaient déjà d’un logement chez des parents ou des connaissances en Suisse. Cet hébergement privé est possible et les autorités remercient ces hôtes de leur générosité et de leur solidarité.

À présent, de plus en plus de réfugiés qui n’ont pas de contacts en Suisse et qui ont besoin d’un logement se manifestent auprès du SEM. Dans un premier temps, ils sont accueillis et pris en charge dans un CFA. Le SEM dispose actuellement encore de plusieurs milliers de places libres.

Le SEM a mis en place des ressources supplémentaires dans les CFA, en collaboration avec d’autres services fédéraux, pour que l’enregistrement et l’attribution d’un logement se fassent rapidement. L’objectif est que toutes les personnes déplacées reçoivent immédiatement un logement et l’aide dont elles ont besoin. Si nécessaire, elles reçoivent également une aide médicale dans les CFA.

L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés fournit des logements

Dès à présent, des collaborateurs de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) sont également présents dans les CFA. Sur mandat du SEM et en étroite collaboration avec les cantons, ils procurent des places d’hébergement aux Ukrainiens. Ces places peuvent se situer dans des structures cantonales ou chez des particuliers qui ont proposé leur aide. L’OSAR prendra contact avec des hôtes potentiels et se chargera de trouver des lieux appropriés pour les personnes déplacées venant d’Ukraine. Pour ce faire, l’OSAR collabore également avec des organisations non gouvernementales telles que Campax, qui ont répertorié les offres d’aide de la population. Si les réfugiés souhaitent être hébergés à proximité de parents ou de connaissances, cette demande sera prise en compte dans la mesure du possible. En outre, tous les Ukrainiens qui vivent déjà chez des personnes de référence peuvent continuer à le faire. Le SEM remercie les cantons, toutes les organisations partenaires et la population pour leur généreux soutien.

Points de contact pour les réfugiés

Les ressortissants ukrainiens qui viennent d’arriver en Suisse peuvent s’adresser directement à l’un des six CFA avec tâches procédurales (voir lien “Structures régionales et centres fédéraux pour requérants d’asile”). Par ailleurs, ils peuvent envoyer des demandes par courriel à l’adresse [email protected] Une ligne d’assistance téléphonique est actuellement mise en place sous le numéro 058 465 99 11 (10h à 12h et 14h à 16h) et sera opérationnelle dès demain mardi. Le SEM a en outre constitué une task force qui répondra à toutes les demandes dans les meilleurs délais.

Vous trouverez d’autres informations utiles sur la crise en Ukraine et sur la soumission d’offres d’hébergement ici : www.sem.admin.ch

Le statut de protection S pour une protection rapide et non bureaucratique

Vendredi, le Conseil fédéral a annoncé qu’il souhaitait activer le plus rapidement possible le statut de protection S pour tous les ressortissants ukrainiens qui viennent en Suisse pour fuir leur patrie. Dès que ce statut sera activé, toutes les personnes enregistrées en provenance d’Ukraine bénéficieront de la protection de la Suisse, sans devoir passer par une procédure d’asile ordinaire. Elles obtiendront ainsi un droit de séjour en Suisse, pourront faire venir les membres de leur famille, exercer une activité lucrative et auront également droit à l’aide sociale et aux soins médicaux. La consultation des cantons et d’autres organisations partenaires est en cours.


Des nouvelles intéressantes du web