Brèves

L’aide alimentaire suisse parvient à Odesa

L’aide humanitaire de la DDC intervient en réponse à l’appel des autorités locales

La Suisse organise plusieurs livraisons d’aide alimentaire en faveur de la population civile ukrainienne en détresse. Hier, une cargaison est arrivée à Odesa, qui doit organiser des réserves suffisantes pour nourrir plus d’un million d’habitants. L’aide humanitaire de la DDC intervient en réponse à l’appel des autorités locales.

La Suisse organise une série de livraisons d’aide alimentaire en faveur de la population ukrainienne en détresse. En collaboration avec son partenaire ukrainien Astarta-Kyiv, la Suisse a remis hier un premier lot d’huile, de sucre, de farine, de maïs et de lait en poudre acheté sur le marché ukrainien. Cette action répond à la demande des autorités de la ville d’Odesa, qui travaillent à la mise en place de réserves stratégiques pour assurer la distribution de nourriture à la population au cas où la ville se trouvait bloquée.

La livraison a été reçue par le maire d’Odesa, en présence d’une équipe du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA). Depuis la semaine dernière, une équipe du CSA s’est rendue à plusieurs reprises en Ukraine depuis la République de Moldavie pour préparer, en coopération avec les autorités ukrainiennes, une série de livraisons à destination d’Odesa, soit quelque 1400 tonnes de produits alimentaires.

L’action de l’Aide humanitaire de la DDC, rattachée au DFAE, intervient à un moment où la situation en Ukraine se détériore. Selon les Nations Unies, environ 12 millions de personnes ont besoin d’aide dans le pays. Les combats ont contraint plus de 7,2 millions de personnes à se réfugier ailleurs en Ukraine, et plusieurs régions risquent de se retrouver en situation d’insécurité alimentaire. Les attaques contre des infrastructures civiles privent des millions de personnes d’eau, de nourriture, de soins médicaux et d’électricité.


Des nouvelles intéressantes du web