Intégration

Ni à gauche, ni à droite, la candidate libérale albano-suisse veut aller tout droit

« En politique, j'ai une voie, et cette voie est libérale : ni à gauche, ni à droite, mais tout droit », a déclaré la jeune candidate libérale Nazmije Ismaili, en lice pour les élections parlementaires de ce mois d'octobre.

La jeune politicienne albano-suisse a été choisie par la section jeune de son parti, le PLR, pour se présenter sur la liste du canton de Thurgovie. Elle espère ainsi récolter assez de voix pour obtenir un siège au Parlement suisse. Les élections auront lieu le 18 octobre prochain.

« Le PLR (parti radical libéral) n’enferme pas les citoyens dans de trop grandes contraintes, mais au contraire, leur laisse une grande liberté pour décider de leur avenir de manière autonome », a déclaré la vice-présidente de la section radicale de Romanshorn.

nazmije 11811538_1621906228080441_3885493906070051548_n

« En tant que femme, je m’adresse aux femmes albanaises. Elles ne doivent pas attendre que d’autres s’engagent pour améliorer leur avenir. La vie en Suisse est dynamique, et offre de multiples possibilités aux femmes qui voudraient s’engager dans la politique ou dans d’autres sphères de la vie du pays », explique Nazmije Ismaili. Pour elle, les femmes albanaises devraient avoir plus confiance en elles.

Nazmije 11781598_1619603171644080_618754924596022219_n

Nazmije est une jeune femme ambitieuse, qui souhaite obtenir des résultats encourageants. « Je me vois au Parlement », explique l’étudiante. Dans son temps libre, elle aime voyager, lire et jouer au golf. Elle est née et a grandit dans la ville de Arbon (Thurgovie), dans une famille de 5 enfants. La famille de Nazmije est en Suisse depuis trois générations. Aujourd’hui, la jeune femme originaire de Tetovo (Macédoine) est âgée de 26 ans. Elle est comptable de profession, et à côté de ses études, elle travaille dans la société d’assurances « Helvetia ».


Des nouvelles intéressantes du web