Opinion

Réfugiés afghans aux portes de l’Europe

Depuis une semaine nous sommes tous témoins ce qui se passe en Afghanistan. Il y a des enfants, des femmes, des personnes âgées et des personnes vulnérables qui se sont laissés à leur sort.

Actuellement, certains pays qui se portent volontaires d’accueillir sur leur territoire des réfugiés afghans. Tandis que certains pays européens se montrent plus méfiants s’agissant d’accueillir les réfugiés sur leur sol.

De son côté, l’Union européenne se montre plus solidaire. Ainsi, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen au terme d’une visite en Espagne a déclaré « J’appelle tous les Etats qui ont participé aux missions en Afghanistan, les Européens et les autres, à accorder des quotas d’accueil suffisants pour que collectivement, nous puissions venir en aide à ceux qui ont besoin de protection ». Elle a notamment exhorté les 27 pays membres de l’UE d’accueillir des réfugiés afghans et leur a promis d’aide financier d’avantage.

Les pays balkaniques restent muets, à part l’Albanie et le Kosovo qui sont annoncés qu’ils se sont prêts de recevoir des réfugiés comment leur à demander les Etats Unis d’Amérique (USA). Les autres pays balkaniques (Macédoine du Nord, Serbie, Monténégro, Bosnie, ) face aux réfugiés afghans doivent coordonner leurs activités afin d’aider ces gens qui fuient leur pays face aux Talibans.

Tous ensemble, les pays doivent agir vite pour maîtriser la situation. Ils doivent offrir aux réfugiés les conditions minimums de vie (nourriture, logement, soins). Ils doivent respecter les droits des réfugiés. D’autant plus, ils sont signataires de la convention de Genève de 1951 sur le statut des réfugiés.

Mais, les réfugiés afghans sont à la porte de l’Europe. Ce sont les enfants, les femmes, les personnes âgées, les personnes vulnérables. Ils n’ont aucune protection, ils se trouvent sans protection face aux Talibans. Agissons tous ensemble de sauver des êtres humains.!

Abdulah Ahmedi, docteur en droit


Des nouvelles intéressantes du web