Thématique

Rencontre du président Guy Parmelin et du conseiller fédéral Ueli Maurer avec le secrétaire général de l’OCDE

Les autorités suisses en ont profité pour souligner la bonne collaboration entre la Suisse et l’OCDE, et se réjouissent de la poursuivre avec le nouveau secrétaire général Cormann

Le président de la Confédération Guy Parmelin et le conseiller fédéral Ueli Maurer ont rencontré Mathias Cormann, secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le 29 juillet 2021 à Berne. Ils se sont notamment entretenus de la nouvelle Vision d’avenir pour l’OCDE, à laquelle la Suisse a activement contribué. Dans le cadre d’une discussion bilatérale avec le secrétaire général de l’OCDE, le conseiller fédéral Ueli Maurer a rappelé les exigences de la Suisse relatives au futur impôt minimal mondial sur les entreprises.

Mathias Cormann, secrétaire général de l’OCDE, qui est entré en fonction le 1er juin 2021, a été reçu à Berne le 29 juillet 2021 par le président de la Confédération Guy Parmelin et le conseiller fédéral Ueli Maurer pour un échange sur les différents thèmes actuels de l’OCDE dans le cadre d’une rencontre de travail. Les autorités suisses en ont profité pour souligner la bonne collaboration entre la Suisse et l’OCDE, et se réjouissent de la poursuivre avec le nouveau secrétaire général Cormann.

Les discussions ont notamment porté sur la Vision d’avenir pour l’OCDE, une initiative lancée par la secrétaire d’État Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch en novembre 2019 lors d’une réunion du Groupe de stratégie globale qu’elle présidait. Les pays membres ont réitéré dans cette nouvelle Vision l’importance attachée aux principes fondateurs de l’OCDE que sont la démocratie basée sur l’État de droit et les droits humains ainsi que les principes d’une économie de marché ouverte et transparente. Cette Vision sera adoptée par les ministres en octobre 2021 à l’occasion du 60e anniversaire de l’OCDE. Par ailleurs, le président de la Confédération a relevé la qualité et l’utilité des analyses et recommandations de la nouvelle étude économique de l’OCDE sur la Suisse, qui sera publiée en fin d’année.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer s’est entretenu avec le secrétaire général de l’OCDE des enjeux actuels et futurs de la politique fiscale internationale. Il a saisi l’occasion pour réaffirmer les conditions auxquelles la Suisse a accepté le Cadre inclusif : notre pays attend des mesures concrètes qui tiennent compte de manière appropriée des intérêts des petits pays innovants. Il faudrait en outre garantir que tous les pays membres appliquent les règles de façon uniforme et que l’impôt minimal représente une solution équilibrée entre le taux d’imposition et la base du calcul.


Des nouvelles intéressantes du web