Thématique

Swissmedic autorise la troisième dose de vaccin pour certains groupes de population

Swissmedic a étudié les documents présentés sur la troisième dose et adapte les informations professionnelles pour les personnes vulnérables et les personnes immunodéprimées

Après examen des essais correspondants, Swissmedic adapte les informations professionnelles des vaccins à ARNm contre le COVID-19 de Moderna (Spikevax®) et de Pfizer/BioNTech (Comirnaty®). Les personnes vulnérables peuvent recevoir une vaccination de rappel pour continuer à bénéficier d’une protection suffisante contre les formes graves de COVID-19. Contrairement à Comirnaty, cette vaccination de rappel avec Spikevax se fait par l’administration d’une demi-dose. Les patientes et patients immunodéprimés peuvent pour leur part recevoir une troisième dose de vaccin complète.

Swissmedic a étudié les documents présentés sur la troisième dose et adapte les informations professionnelles pour les personnes vulnérables et les personnes immunodéprimées. Les dernières données en date des études indiquent qu’une dose supplémentaire peut augmenter la capacité à former des anticorps contre le coronavirus SARS-CoV-2, en particulier chez les patientes et patients immunodéprimés. De plus, les personnes vulnérables peuvent recevoir une vaccination de rappel. Lors de sa réunion d’octobre 2021, le comité d’experts indépendants de Swissmedic HMEC (Human Medicines Expert Committee) a appuyé la décision de Swissmedic.

Vaccination de rappel pour les personnes vulnérables

Les deux vaccins sont administrés dans le cadre d’une première série de vaccins par voie intramusculaire en deux doses à intervalle de trois semaines (Comirnaty, deux doses de 0,3 ml) ou d’un mois (Spikevax, deux doses de 0,5 ml). Une troisième vaccination au minimum six mois après la deuxième dose peut éventuellement maintenir la protection contre le COVID-19 chez les personnes âgées ou les patientes et patients à risque.

La vaccination de rappel avec Comirnaty (Pfizer) se fait à la même dose que les deux premières vaccinations (0,3 ml), tandis qu’une demi-dose est administrée (0,25 ml) dans le cas de Spikevax (Moderna).

Schéma à trois doses pour les patientes et patients immunodéprimés

Pour les personnes immunodéprimées ou les patientes et patients immunosupprimés (par exemple personnes transplantées ou atteintes d’un cancer) qui, après deux vaccinations, n’ont développé qu’une faible réponse immunitaire contre le coronavirus SARS-CoV-2 – voire n’en ont pas développé du tout –, une troisième dose avec le même dosage peut être administrée au minimum 28 jours après la deuxième dose. Les données d’une étude clinique avec des participants ayant subi une greffe d’organe ont montré que la troisième dose améliorait la réponse immunitaire par rapport au groupe de contrôle (placebo).

Utilisation et sécurité des vaccins contre le COVID-19

Sur la base de l’adaptation des informations professionnelles par Swissmedic, la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) concrétise les recommandations de vaccination pour la troisième dose des vaccins contre le COVID-19. Swissmedic continue de surveiller très étroitement les bénéfices et risques des vaccins pour la prévention de la maladie à coronavirus en Suisse et dans le reste du monde.


LAJME INTERESANTE NGA INTERNETI