Thématique

Une nouvelle manière de se séparer ou divorcer : à l’amiable, chez le médiateur, en ligne

Les crises stimulent l’innovation. Beaucoup de PME ont été forcées de revoir leur business model, changer leur manière de travailler, inventer des nouveaux produits. Tel a aussi été notre cas.

Après plusieurs mois de développement, nous sommes très heureux de pouvoir vous présenter aujourd’hui comment nous avons transposé l’un de nos principaux services en un service en ligne.

Depuis une dizaine d’années, nous conseillons et accompagnons des couples dans leur séparation ou divorce à travers la médiation. En tant que médiateurs assermentés par le Tribunal cantonal, nous adressons les conventions aux juges pour homologation. La médiation est une véritable alternative à la procédure judiciaire. Dans la quasi-totalité des cas, notre dossier suffit pour confirmer la séparation ou prononcer le divorce. En outre, en cas de procédure en cours et dans les affaires concernant le droit des enfants mineurs, les parties ont droit à la gratuité de la médiation aux conditions suivantes : a) elles ne disposent pas des moyens nécessaires et b) le tribunal recommande le recours à la médiation.

Comment transposer tout cela sur la toile ? Nous avons défini deux processus. Le premier, administratif, consiste à saisir votre dossier sur notre nouvelle plateforme. Sur cette base nous pouvons rédiger la convention de séparation ou de divorce et l’envoyer au Tribunal, il n’y a rien de plus à faire pour les époux.

Mais quid alors en cas de désaccord entre les époux, par exemple concernant les jours de garde ou la pension alimentaire ? C’est pour cela que nous avons développé un mécanisme de gestion de conflit innovant par paliers. Plutôt que de passer chez le médiateur pour discuter tout le dossier de séparation ou de divorce et élaborer l’ensemble des accords en plusieurs séances, cette nouvelle approche nous permet de nous focaliser sur l’essentiel : les désaccords persistants.

Les époux peuvent ainsi remplir l’ensemble du dossier et indiquer seulement les points spécifiques pour lesquels ils demandent une intervention. De notre côté, nous préparons la convention et concilions les points ouverts en parallèle. Notre innovation va plus loin encore : c’est notre modèle par paliers, prenant en compte différents types de gestion de conflits et les combinant en fonction de la situation spécifique du dossier. Nous avons ainsi un premier niveau qui, en cas d’accord complet, ne nécessite que quelques conseils, voire une rapide médiation par navette (un ou deux téléphones). Tout cela est inclus dans notre prix de base qui défie toute concurrence en Suisse : CHF 290.- pour une séparation et 390.- pour un divorce, TTC.

Si le désaccord persiste, nous passons au premier palier, à savoir une médiation classique sur 3 à 5 séances, qui peut se faire par visioconférence. Si la situation reste bloquée, ou en tant qu’alternative dès le début du processus, notre juriste peut vous faire une proposition juridique selon les règles et habitudes des tribunaux suisses, c’est le deuxième palier. Toujours en tant que possibilité dès le départ, sinon comme troisième palier de notre modèle, les époux peuvent laisser le juge trancher les points litigieux.

Notre modèle vous assure ainsi une solution, quelle que soit la complexité de votre situation.         La numérisation et le gain en efficacité nous permettent de proposer des prix défiant toute concurrence. Tout cela en restant servi par des médiateurs, traitant votre cas à l’amiable.

Nous sommes à votre service !

www.amiable.ch

PASCAL GEMPERLI Médiateur

 


Des nouvelles intéressantes du web