Tourisme

Connaître le Kosovo avec Naile

Naile Çekaj

Profession : guide touristique

Naila pratique son activité de guide touristique principalement dans la région de Peja mais également à Prishtina et à Prizren. Elle est engagée dans cette activité depuis 2010. Pendant que Naila travaillait pour une organisation qui avait pour cause la protection de l’héritage culturel à Deçan, elle a entendu parler d’une formation de trois mois qui débouchait sur une certification de guide touristiques. Étant donné sa très bonne connaissance de l’anglais, elle a décidé de suivre la formation et elle travaille aujourd’hui en tant que guide.

Connaître le Kosovo avec Naile

Les visites dirigées par Naile durent généralement 8 heures mais elle peuvent durer encore plus, dépendamment du trafic routier ou des évènements inattendus durant la route. Des visites peuvent durer moins, parfois une demi-journée. Les tours d’un jour comprennent généralement la vieille ville de Prishtina, où son visités les monuments de culte et les musées, le boulevard Mère Térésa. La visite se poursuit ensuite à Prizren pour la visite de monuments avant de dîner et de prendre un café. Le temps libre/les loisirs font également partie de la visite dans le but de permettre aux touristes et aux visiteurs de se promener dans la ville et de se procurer des souvenirs ou de goûter aux macchiatos, thés ou d’autres boissons qui est servie au Kosovo. Naile adore parler de Deçan, la ville où elle a grandi. Les centres de discussion au sujet de Deçan sont principalement les tours et des événements que la plupart d’entre nous avons vécu.

La passion pour le deuxième métier

Dans son travail de guide touristique, on y trouve beaucoup de moments beaux et intéressants. Il y a quelques années, Naile accompagnait un groupe de touristes chinois et alors qu’elle parlait de la guerre du Kosovo, le dirigeant du groupe s’était mis à pleurer avant de dire à Naile : « après toutes ces choses qui sont arrivées, les gens ont tout de même la force de sourire et les jeunes sont plein de vie et de bonheur ». Naile encourage les jeunes à envisager le métier de guide touristique pour le futur car « nous avons de quoi présenter au monde non seulement sur l’aspect historique et culturel mais également sur celui de la famille, de l’hospitalité et de l’humain ». Naile espère que la situation va rapidement revenir à la normale, que les voyages vont reprendre t que tous ceux qui visitent le Kosovo y repartent avec de beaux souvenirs.

 

 


Des nouvelles intéressantes du web