Thématique

Conseil de l’Europe: la 132e Session ministérielle placée sous le sceau de la guerre en Ukraine

Dans le contexte de l’agression militaire russe contre l’Ukraine, le Conseil de l’Europe a fait valoir le rôle indispensable qu’il joue dans l’architecture européenne

Les 19 et 20 mai, la Secrétaire d’État Livia Leu a participé à la 132e Session ministérielle du Conseil de l’Europe à Turin, organisée par la présidence italienne du Comité des ministres. Marquée par l’agression militaire contre l’Ukraine et l’exclusion de la Russie de l’Organisation, cette session a permis aux Hauts représentants des 46 États membres de réaffirmer leur engagement en faveur des valeurs communes : droits de l’homme, démocratie et état de droit. Dans son discours, la Secrétaire d’État a souligné le partenariat de longue date entre la Suisse et le Conseil de l’Europe en Ukraine et évoqué la prochaine Ukraine Recovery Conference à Lugano (URC2022).

« Nous réaffirmons aujourd’hui notre foi en la coopération multilatérale basée sur les règles et les normes », a déclaré la Secrétaire d’État Livia Leu. Dans le contexte de l’agression militaire russe contre l’Ukraine, le Conseil de l’Europe a fait valoir le rôle indispensable qu’il joue dans l’architecture européenne. Ses normes et instruments ont été et restent particulièrement pertinents pour l’Ukraine.

La Secrétaire d’État a souligné le partenariat de longue date entre la Suisse et le Conseil de l’Europe en Ukraine, notamment par le soutien depuis 2015 du Plan d’action 2018-2022. L’Ukraine Recovery Conference (URC2022), co-organisée par la Suisse et l’Ukraine à Lugano les 4 et 5 juillet, les rassemblera, ainsi que d’autres acteurs impliqués dans la reconstruction de l’Ukraine.

À Turin, les ministres des Affaires étrangères des 46 États membres ont souligné que le Conseil de l’Europe doit disposer des priorités, ressources et de la visibilité nécessaires pour rester un cadre efficace de coopération. Ils ont également validé l’avancement des travaux thématiques du Conseil de l’Europe, notamment en matière d’intelligence artificielle, où l’élaboration d’un instrument juridique est en préparation.

L’Irlande assurera la Présidence du Comité des ministres

Après deux sessions virtuelles sous présidences grecque (2020) et allemande (2021) du Comité des ministres, la session ministérielle de Turin était la première à se tenir en présentiel depuis 2019. Une trentaine de ministres et secrétaires d’État ou vice-ministres étaient présents. Le flambeau a été repris aujourd’hui par l’Irlande. Celle-ci a annoncé vouloir notamment concentrer ses efforts sur la protection des droits de l’homme dans les zones de conflit, la promotion de la démocratie participative et l’engagement des jeunes ainsi que la protection des droits et libertés des minorités et des groupes vulnérables.

Pour rappel, la Suisse a adhéré au Conseil de l’Europe en 1963, 14 ans après sa fondation. Basé à Strasbourg, le Conseil de l’Europe compte 46 États membres. La Russie en a été exclue en mars 2022 suite à son agression militaire contre l’Ukraine.


Des nouvelles intéressantes du web