News

La Suisse finance la reconstruction de maisons en Albanie: le conseiller fédéral Cassis fait le point sur l’avancement des travaux

Dans le cadre de sa visite officielle à Tirana, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a rencontré, le 23 novembre 2020, le premier ministre albanais Edi Rama, le ministre des affaires étrangères en poste Gent Cakaj et le président Ilir Meta. Les discussions ont porté sur l’engagement de la Suisse en Albanie, la présidence albanaise de l’OSCE et la candidature des deux pays au Conseil de sécurité de l’ONU. Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a également visité un projet de la DDC visant à rénover des maisons détruites.

En 1970, il y a donc un demi-siècle, la Suisse nouait officiellement des relations diplomatiques avec l’Albanie, et les deux pays entretiennent depuis lors des échanges bilatéraux étroits. En 1992, la Suisse ouvrait sa première ambassade à Tirana. Pour le conseiller fédéral Ignazio Cassis, cette visite en Albanie constituait donc un événement spécial en cette année de jubilé. «Je suis particulièrement heureux de célébrer cet anniversaire par une visite. Ces 50 années de relations diplomatiques sont aussi un demi-siècle de liens d’amitié. Durant les douze mois écoulés, nous avons justement eu une démonstration de notre solidarité mutuelle: après le terrible tremblement de terre de 2019, la Suisse a envoyé immédiatement une aide humanitaire et, au moment de l’éclatement de la pandémie de COVID-19, les échanges ont été intensifs.

Rencontre avec des ministres et visite de courtoisie auprès du président
Lors des entretiens officiels, la politique, la société, l’économie et la formation professionnelle ont notamment été des sujets abordés. Avec le premier ministre Edi Rama, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a également parlé des défis qui se sont posés ces derniers mois et de l’actuelle présidence albanaise de l’OSCE. Le chef du DFAE a souligné à cette occasion le soutien de la Suisse à la présidence albanaise et s’est félicité du travail accompli. Edi Rama a relevé avec satisfaction la bonne collaboration entre les deux pays et donné une vue d’ensemble des principaux thèmes qui seront abordés lors de la réunion du Conseil ministériel de l’OSCE prévue le 3 décembre. L’entretien avec l’actuel ministre des affaires étrangères Gent Cakaj a été l’occasion d’un échange sur des questions bilatérales ainsi que sur la situation politique en Albanie et dans la région des Balkans occidentaux. Dans le cadre de son entretien avec le président Ilir Meta, le conseiller fédéral Ignazio Cassis est revenu sur les 50 ans de relations diplomatiques entre la Suisse et l’Albanie. Entre 1970 et aujourd’hui, les excellentes relations d’amitié entre les deux pays se sont élargies et renforcées.

Gros plan sur les activités de l’Aide humanitaire en Albanie
Pour clôturer sa visite officielle, le conseiller fédéral Ignazio Cassis s’est rendu sur le site d’un projet, soutenu par la Suisse, visant à rénover des habitations détruites par un séisme. En novembre 2019, un tremblement de terre en Albanie a fait plus de 50 morts et laissé quelque 30 000 personnes sans abri. En discutant avec le ministre albanais en charge de la reconstruction Arben Ahmet, le chef du DFAE a pu obtenir sur le terrain un aperçu concret de l’aide d’urgence de la Suisse. «Quelques heures seulement après le terrible séisme, une équipe de l’Aide humanitaire de la Confédération s’est rendue à Tirana. Dans l’intervalle, nos collaborateurs et collaboratrices sur place avaient pris contact avec des partenaires de coopération ainsi qu’avec les autorités locales. Il a ainsi été possible de garantir que l’aide était apportée directement là où les personnes en avaient le plus besoin», a souligné Ignazio Cassis, se félicitant de la collaboration qui a parfaitement fonctionné en ce moment difficile.

Partenaires de la coopération internationale de longue date
Le développement de l’Albanie, la stabilité des Balkans occidentaux et le rapprochement des pays de cette région avec l’Europe sont des questions qui revêtent une grande importance pour la Suisse. Depuis 1995, elle s’engage sur place dans le cadre de sa Stratégie de coopération internationale (CI). L’Albanie figure ainsi parmi les pays prioritaires de la Direction du développement et de la coopération (DDC) et du Secrétariat d’État à l’économie (SECO). Depuis 1996, la Suisse a investi près de 345 millions de francs dans le développement de l’Albanie et compte, avec l’Allemagne, parmi les principaux donateurs bilatéraux du pays. Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a précisé que la Suisse était disposée à renouveler son soutien à l’Albanie dans ses efforts de réforme et a félicité cette dernière pour le rôle stabilisateur qu’elle joue dans les Balkans occidentaux. «Je suis fier que nous puissions accompagner l’Albanie dans cette voie. La Suisse soutient les efforts visant à mettre en place des structures et des institutions démocratiques afin de promouvoir l’intégration au sein de la famille européenne.»

 

 


Des nouvelles intéressantes du web