Thématique

Le Conseil fédéral favorable à une nouvelle exposition nationale

Le 29 juin 2022, la position commune du Conseil fédéral et de la Conférence des gouvernements cantonaux (CdC) au sujet d’une prochaine exposition nationale a été approuvée par celui-ci. Les deux parties s’y déclarent favorables à la tenue d’une future « Expo » et brossent les grandes lignes des conditions-cadre

Dans leur position commune, la Confédération et les cantons brossent les grandes lignes des conditions-cadre d’une prochaine exposition nationale. La future exposition devra générer des bénéfices à long terme et être conçue en partant de la base (approche « bottom-up »). L’ancrage régional ainsi que le soutien conceptuel et financier de la ou des régions organisatrices sont essentiels. Les porteurs de projet doivent intégrer les enseignements tirés de l’organisation de grands événements précédents et veiller à la coordination avec les autres grands projets. Les conditions-cadre servent de guide aux porteurs de projets liés à une exposition nationale ainsi qu’aux milieux intéressés dans le monde politique, économique et culturel et dans le grand public.

Projet placé sous la responsabilité de l’association organisatrice

Dans leur position commune, la Confédération et les cantons précisent qu’ils ne souhaitent pas endosser le rôle d’initiateurs d’une exposition nationale. La conduite et la responsabilité du projet doivent être assumées de bout en bout par l’association organisatrice. L’interlocuteur de cette dernière auprès de la Confédération est le Secrétariat d’État à l’économie (SECO), et auprès des cantons, la CdC.

La Confédération et les cantons sont favorables aux initiatives liées à une exposition nationale et sont disposés à accompagner le processus de planification. La question d’un soutien financier de la Confédération et des cantons accueillant l’exposition sera tranchée par les parlements concernés en fonction de la structure et de l’organisation du projet, compte tenu de la situation financière et des autres priorités de la politique budgétaire. La Confédération se penchera sur les rôles et tâches de la Confédération, des cantons et de l’association organisatrice ainsi que sur les principales procédures dans le rapport consacré aux conditions-cadre de l’exposition nationale, qui doit être approuvé par le Conseil fédéral d’ici fin 2023.

La Confédération et les cantons appellent à la collaboration

Plusieurs projets ont actuellement pour objectif la tenue d’une exposition nationale en 2027 ou dans les années suivantes. La Confédération et les cantons invitent les associations organisatrices à dialoguer en vue d’une collaboration ou d’une fusion des projets. Si plusieurs initiatives mènent à des projets concrets, il faudra peut-être envisager une procédure de sélection. Cette dernière sera précisée au plus tard dans le rapport sur les conditions-cadre. La CdC fera une recommandation au Conseil fédéral sur la base des conditions-cadre définies. Le Conseil fédéral et le Parlement se prononceront ensuite au sujet d’un éventuel soutien financier au projet.

Le Conseil fédéral est d’avis que les expositions nationales appartiennent à une certaine tradition en Suisse. Il estime que, en tant que projet intergénérationnel, une exposition nationale peut avoir une vocation identitaire et contribuer à la cohésion nationale. Un tel événement encourage en outre la discussion au sujet des perspectives d’avenir et constitue une occasion de se présenter aux visiteurs venus de Suisse et de l’étranger. Enfin, une Expo peut et doit générer un bénéfice culturel et économique durable pour l’ensemble du pays.


Des nouvelles intéressantes du web