Religion

Les Albanais et les Bosniaques, les plus modérés des musulmans

1 pour cent des Albanais justifient la peine de mort avec l’apostasie, contre 63 pour cent des Égyptiens et des Pakistanais

L’institut américain pour le sondage de l’opinion publique « Pew » se charge depuis plusieurs années de réaliser des sondages représentatifs dans les pays musulmans.

Ces sondages démontrent les différences importantes entre ces pays. Ainsi, à la question sur le droit de la femme de décider d’elle-même pour le port du voile, 87% des hommes musulmans de Tunisie répondent par l’affirmative.

Mais les musulmans d’Egypte, de l’Iran et de l’Afghanistan pensent différemment. Dans ces contrées, ce sont seulement 38 à 48% des hommes qui reconnaissent le droit des femmes à décider sur la question.

Des différences encore plus importantes existent dans les domaines de la polygamie, les meurtres pour l’honneur, la lapidation etc…

85% des musulmans bosniaques, ainsi que 76% de Tunisie considèrent la polygamie comme immorale. En Jordanie, par contre, la polygamie est considérée comme telle par seulement 5%, contre un pourcent de plus pour l’Egypte.

« Les meurtres pour l’honneur » sont contredites sans exception par 83% des musulmans du Kazhakstan et de l’Indonésie, mais par seulement 24% de ceux de l’Afghanistan.

60 pourcent des hommes musulmans d’Egypte se sont exprimés en faveur de la lapidation, en tant que punition contre l’adultère. En revanche, ce sont seulement 3% des musulmans turcs qui adhèrent à cette pratique. Les différences dans le monde musulman la punition contre l’apostasie sont assez importantes. 63% pourcent des musulmans égyptiens et pakistanais justifient une telle pratique, écrit diepresse.at. Pendant ce temps, en Albanie et au Kazhakstan, ce sont seulement 1% qui pensent qu’une telle pratique est justifiée.

 


Des nouvelles intéressantes du web