Brèves

Mesures contre le coronavirus : l’interdiction vaut aussi pour les stations de ski

Dans certains cantons, les stations de ski ont cessé leurs activités conformément à l’ordonnance du Conseil fédéral ; dans d’autres, les exploitations sont en partie encore ouvertes. Or les mesures mises en place par le Conseil fédéral sont claires : elles valent à partir du 13 mars 2020 pour les stations de ski également.

Lors de sa séance du 13 mars 2020, le Conseil fédéral a pris des mesures supplémentaires pour endiguer la propagation du coronavirus en Suisse, pour protéger la population et garder opérationnel le système de santé. Or dans certains cantons, l’ordonnance 2 sur les mesures destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19) est interprétée de manière hétérogène pour les stations de ski. Le Conseil fédéral maintient sa position : les mesures décidées valent aussi pour les structures récréatives comme les stations de ski.

Dans certains cantons, les stations de ski ont cessé leurs activités conformément à l’ordonnance du Conseil fédéral ; dans d’autres, les exploitations sont en partie encore ouvertes. Or les mesures mises en place par le Conseil fédéral sont claires : elles valent à partir du 13 mars 2020 pour les stations de ski également.

L’interdiction permet d’éviter de grands rassemblements autour des structures de transport n’ayant pas de fonction de desserte dans les stations de ski et, par-là, diminuer le risque de contamination. Les stations de ski de même que les autres établissements de divertissement et de loisirs qui regroupent simultanément plus de 100 personnes doivent être fermés. Lorsque les exploitants ne peuvent pas garantir le respect de cette prescription, les stations de ski doivent immédiatement cesser leur activité. L’Office fédéral de la santé publique demande à celles qui sont encore ouvertes de fermer immédiatement.


Des nouvelles intéressantes du web