Thématique

Proche-Orient: la Suisse appelle à une désescalade immédiate et au respect du droit international

Le DFAE est extrêmement inquiet de l’escalade de violence en cours en Israël et dans le Territoire palestinien occupé. Il appelle une nouvelle fois toutes les parties à respecter leurs obligations au regard du droit international

Le DFAE condamne fermement les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza sur Israël qui ont tué et blessé plusieurs civils. Les attaques indiscriminées contre la population et les infrastructures civiles sont illégales au regard du droit international humanitaire et doivent cesser. Le DFAE déplore également l’opération militaire israélienne dans la bande de Gaza, qui a fait plusieurs morts et blessés et détruit des infrastructures civiles.

Toutes les précautions nécessaires doivent être prises pour éviter des pertes civiles. Les principes de distinction et de proportionnalité dans la conduite des hostilités doivent également être respectés conformément au droit international humanitaire. «Cette escalade doit cesser immédiatement afin d’éviter de nouvelles victimes et blessés» a déclaré le Conseiller fédéral Ignazio Cassis. Il appelle une nouvelle fois toutes les parties à respecter leurs obligations au regard du droit international, en particulier du droit international humanitaire, et à protéger les populations ainsi que les infrastructures civiles.

La Suisse est convaincue que seule une solution à deux États, négociée par les deux parties, conformément au droit international et aux paramètres convenus au niveau international, y compris les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, peut conduire à une paix durable entre Israéliens et Palestiniens. Dans ce contexte, le DFAE rappelle son attachement à la préservation du statu quo historique sur l’Esplanade des Mosquées / Mont du Temple à Jérusalem.

Le DFAE suit de près l’évolution et reste en contact avec toutes les parties, afin que la situation soit désamorcée de toute urgence.


Des nouvelles intéressantes du web