Brèves

Vaccination contre le COVID-19 : Nuvaxovid est le premier vaccin à base de protéines disponible en Suisse

Ce vaccin à base de protéines sera principalement utilisé chez les personnes qui ne peuvent pas recevoir de vaccins à ARNm pour des raisons médicales

Suite à l’autorisation par Swissmedic du vaccin Nuvaxovid® / NVX-CoV2373 de Novavax, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) ont publié la recommandation de vaccination correspondante. Le vaccin sera livré en Suisse au deuxième trimestre 2022, et les doses seront immédiatement acheminées aux cantons. Ce vaccin à base de protéines sera principalement utilisé chez les personnes qui ne peuvent pas recevoir de vaccins à ARNm pour des raisons médicales. Cependant, il sera également disponible pour d’autres personnes souhaitant se faire vacciner.

Le vaccin du fabricant Novavax est le quatrième produit à être employé en Suisse. Nuvaxovid est un vaccin à base de protéines contenant un adjuvant qui renforce son efficacité. Il vient compléter la gamme de vaccins contre le COVID-19. 102’000 doses de vaccin devraient arriver en Suisse au deuxième trimestre 2022. La Pharmacie de l’armée se chargera ensuite de les distribuer aux cantons, lesquels sont responsables des modalités de la vaccination.

Recommandation de vaccination pour les personnes dès 18 ans

Il reste recommandé aux personnes dès 5 ans de se faire vacciner en priorité avec un produit à ARNm, ces vaccins étant très sûrs et offrant une très haute protection. La CFV et l’OFSP recommandent le vaccin Nuvaxovid® / NVX-CoV2373 de Novavax aux personnes de 18 ans et plus qui ne peuvent pas recevoir de vaccins à ARNm pour des raisons médicales ou qui refusent ces produits. Cette recommandation ne s’applique pas aux femmes enceintes et aux personnes immunodéficientes, auxquelles il est conseillé de recourir exclusivement aux produits de Moderna et de Pfizer.

Administré en deux doses avec un intervalle minimum de trois semaines, le vaccin de Novavax offre une bonne protection contre le COVID-19, y compris les formes graves de la maladie, en cas d’infection due aux premiers variants du virus, tandis que son efficacité et sa durée de protection contre les variants Delta et Omicron ne sont que partiellement garanties.

La CFV et l’OFSP adapteront la recommandation pour une vaccination de rappel, en dehors de l’autorisation de Swissmedic, lorsque de nouvelles données seront disponibles en la matière.


Des nouvelles intéressantes du web