Intégration

Zari Xhaferi ne parvient pas à être élu à l’exécutif du canton de Zoug

C’est Martin Pfister du PDC qui l’a emporté avec 17 844 bulletins, alors que Zari Xhaferi n’en a reçu que 8 540, le plaçant en seconde position de la course.

Zari Xhaferi, le jeune politicien membre du parti socialiste suisse (PSS) et macédonien d’origine albanaise, n’a pas réussi à se faire élire au gouvernement du canton de Zoug, où il posait sa candidature sous la bannière du PSS. Le poste de directeur des finances du PDC, auparavant occupé par Peter Hegglin, qui a entre-temps été élu au niveau fédéral, au conseil des Etats, a été confié à Martin Pfister. Ce dernier, qui est aussi le chef du PDC au niveau cantonal, a obtenu la majorité absolue et n’a donc pas besoin de passer par un second tour.

Malgré la défaite, cette course a été une expérience extraordinaire pour le jeune politicien Albano-Suisse.

En effet, dans un canton où le poids du parti auquel il appartient est modeste et où le parti rival est significativement représenté, le résultat du jeune homme est néanmoins encourageant.

Xhaferi, qui travaille comme enseignant et journaliste, exerce son deuxième mandat de député du canton de Zoug. Il est très actif dans la vie sociale et politique de son canton. Albinfo.ch a suivi l’ascension politique de Zari Xhaferi à partir de sa première élection en tant que député cantonal.

 

 Courte biographie

  • Prénom et NomZari Xheferi
  • Lieu d'origine:Macédoine
  • Lieu de résidenceSuisse
  • Profession:Politicien membre du parti socialiste suisse (PSS)