News

Déclarations d’effets indésirables présumés de vaccins contre le Covid-19 en Suisse

Parmi les déclarations d’effets indésirables graves, six faisaient état de décès de patients âgés de 85 à 92 ans qui présentaient déjà des pathologies avant la vaccination

Au total, 63 déclarations d’effets indésirables liés à des vaccins contre le Covid-19 ont été analysés jusqu’à présent en Suisse Au 4 février 2021, Swissmedic avait évalué, en partenariat avec les centres régionaux de pharmacovigilance, 63 déclarations d’effets indésirables (EI) présumés de vaccins contre le Covid-19 en Suisse. Aucun de ces effets ne constitue un nouveau signal de sécurité à ce stade.

Au 4 février 2021, Swissmedic avait analysé et évalué au total 63 déclarations d’effets indésirables (EI) présumés en rapport avec des vaccinations contre le Covid-19 en Suisse.

Dans les patients concernés, l’on trouve davantage de femmes (57 %) que d’hommes (32 %). Certaines déclarations (11 %) ne mentionnaient pas le sexe du patient.

Sur l’ensemble des déclarations, 37 (59 %) ont été considérées comme non graves. Les réactions non graves déclarées le plus fréquemment consistaient en des maux de tête, des frissons, de la fièvre, et des douleurs au site d’injection.

26 déclarations (41 %) ont été considérées comme graves. Il s’agissait le plus souvent de difficultés à respirer (dyspnée), de gonflements au niveau de la peau (angio-œdèmes), d’éruptions cutanées associées à des réactions allergiques, et de symptômes grippaux marqués (fortes poussées de fièvre et douleurs importantes au niveau des membres notamment). Parmi les déclarations d’effets indésirables graves, six faisaient état de décès de patients âgés de 85 à 92 ans qui présentaient déjà des pathologies avant la vaccination. Selon l’état actuel des connaissances, c’est à ces maladies (infections, événements cardiovasculaires ou maladies des poumons et des voies respiratoires etc.), souvent observées à cet âge, que les décès en question sont imputables. Malgré la concordance temporelle, rien n’indique concrètement que ces décès étaient dus à la vaccination.

Les déclarations d’effets indésirables que l’institut a reçues et analysées attentivement jusqu’à présent ne modifient en rien le profil risque-bénéfice des vaccins contre le Covid-19. Les EI connus de ces vaccins figurent dans les textes de l’information concernant le médicament, qui ont été publiés sur www.swissmedicinfo.ch.

Ces derniers jours surtout, Swissmedic a reçu de nombreuses déclarations supplémentaires d’EI présumés associés à des vaccins contre le Covid-19. Les données présentées ci-dessus seront mises à jour dès que l’institut disposera de résultats suite à l’analyse de ces nouveaux cas.

À l’étranger aussi, l’on évalue avec soin les décès survenus après une vaccination contre le Covid-19 chez des personnes âgées qui présentaient des pathologies pré-existantes. Swissmedic en discute très régulièrement avec les autorités de contrôle des médicaments d’autres pays. À ce stade toutefois, ces analyses n’ont pas non plus révélé de lien de causalité entre les décès et la vaccination.


Des nouvelles intéressantes du web