Coronavirus: minutes par minutes

La crise du coronavirus exige un engagement commun en faveur de la culture

La séance du Dialogue culturel national du 6 avril 2020 a porté essentiellement sur les conséquences économiques de la pandémie du COVID-19 dans le secteur de la culture et sur les mesures visant à les atténuer. Tous les niveaux de l’Etat (Confédération, cantons, villes et communes) ont pour objectif commun d’empêcher une atteinte durable au paysage culturel suisse et de contribuer à la préservation de la diversité culturelle dans l’ensemble du pays.

Le Dialogue culturel national se réjouit de la collaboration étroite et fructueuse entre la Confédération, les cantons et les autres partenaires dans la mise en œuvre rapide de l’ordonnance sur l’atténuation des conséquences économiques du coronavirus (COVID-19) dans le secteur de la culture. Les instruments, pour la mise en œuvre desquels le Conseil fédéral a approuvé une première tranche de 280 millions de francs, sont actifs depuis le 6 avril. Dans les prochains jours, les entreprises culturelles, les acteurs culturels et les associations culturelles d’amateurs pourront déposer des demandes.

Dans une prochaine étape, la Confédération procédera en collaboration avec les cantons, les villes, les communes et les organisations culturelles à une analyse de la situation, pour évaluer début mai la nécessité ou non de prolonger la durée de validité de l’ordonnance COVID dans le secteur de la culture, pour l’instant limitée à deux mois. Il est à prévoir que les problèmes auxquels le secteur culturel est confronté vont perdurer au-delà du 20 mai. De nombreuses manifestations prévues cet été ont déjà été annulées.

L’engagement en faveur du secteur culturel dans le contexte de cette crise reste un défi commun à tous les niveaux de l’Etat. Un groupe de travail a été créé pour faire face à cette situation.

Le Dialogue culturel national a été institué en 2011. Il réunit des représentantes et des représentants des autorités politiques et de l’encouragement de la culture des cantons, des villes, des communes et de la Confédération. Ses activités se fondent sur une convention de 2011 et sur le programme de travail 2016-2020 approuvé en avril 2016 (www.bak.admin.ch/bak/de/home/themen/nationaler-kulturdialog.html). Les autorités politiques forment l’organe de pilotage stratégique du Dialogue culturel national, qui réunit le chef du Département fédéral de l’intérieur (DFI), des représentantes et des représentants de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique et de la culture (CDIP), de l’Union des Villes suisses (UVS) et de l’Association des communes suisses (ACS).

/admin.ch/