News

Driss Oukabir adulait un clip érotique albanais

Le terroriste présumé Driss Oukabir, interpellé pour les attentats de jeudi à Barcelone, avait posté sur son profil Facebook - fermé depuis peu - une chanson sulfureuse contenant des scènes érotiques et de violences mise en scène par un rappeur et une danseuse albanaise.

Il s’agit d’une chanson aux paroles ultra-violentes chantée tantôt en anglais et tantôt en albanais, mettant en scène des jeunes femmes dévêtues arborant leur arrière-train généreux.

Sur ce clip on y voit aussi une dizaine de rappeurs faisant l’apologie de la consommation de la drogue et de l’alcool. Les scènes de violence, d’argent et de sexe débridé s’affichent à profusion. Bref, tous les clichés du rap sont réunis dans cette chanson d’à peine trois minutes, très en vogue dans les Balkans. D’ailleurs, tous les médias des Balkans ont immédiatement relayé cette étonnante nouvelle.

Le clip qui s’intitule « AK47 », désigne aussi bien la fameuse arme automatique « AK47 »  que le nom d’une danseuse érotique kosovare de renommé, Kallash. La vidéo exhibe la sulfureuse star vêtue de son uniforme de militaire et feignant de tirer en direction de la caméra. Bref, tous les clichés du rap réunis.

Autres clips de Kallash :

 


Ce que Driss Oukabir partageait sur page Facebook en dit long du profil contradictoire de ces terroristes lesquels, tout en se réclamant de valeurs ou de références djihadistes dans leur funeste mission, sont également des consommateurs avérés de produits pas très pieux et ont des comportements de débauche.