CH-Balkans

45 ans de collaboration fructueuse entre l’Albanie et la Suisse

Ce 1er juillet a marqué le 45e anniversaire de la naissance des relations diplomatiques entre la République de l’Albanie et la Confédération Suisse. Afin de fêter cet événement une réception a eu lieu à Elfenau à Berne.

  • ALBINFO.CH

  • ALBINFO.CH

  • ALBINFO.CH

  • ALBINFO.CH

  • ALBINFO.CH

Ilir Gjoni, l’ambassadeur de l’Albanie en Suisse, a prononcé un discours d’ouverture dans lequel il a exprimé son contentement sur la collaboration avantageuse entre les deux petits pays dans divers secteurs et particulièrement dans le secteur énergétique.

La parole a également été prise par le Directeur politique du Département Fédéral des Affaires Étrangers de la Confédération Suisse, M. Arthur Mattli, qui a souligné la volonté des deux pays d’intensifier la collaboration et de poursuivre les projets qui sont menés à bien en Albanie, mais aussi d’élargir la coopération dans tous les domaines d’intérêt mutuel.

Les secteurs qui ont un potentiel important et où dans le futur on attend plus de collaborations sont le secteur énergétique et le secteur touristique. La Confédération Suisse a officiellement reconnu l’Albanie en 1922. Sept ans plus tard les deux pays ont signé la Convention de l’Établissement des Relations Commerciales. Il a fallu attendre l’année 1970 pour que les deux côtés tissent des relations diplomatiques. La genèse de la première ambassade suisse à Tirana s’est effectuée en 1992, peu après la chute du système communiste.

Depuis ce moment les relations des deux pays se sont ravivées. La Suisse et l’Albanie maintiennent de bonnes relations politiques et le pays des aigles considère le développement des liens globaux avec la Confédération Suisse comme très important. La Suisse est connue pour être un pays neutre, elle n’est devenue membre de l’ONU qu’en 2002, les relations politiques entre les deux pays se sont principalement développées dans le cadre de la collaboration bilatérale.

Certes les relations diplomatiques entre les deux pays se sont mises en place 47 ans auparavant, mais la collaboration économique a commencé au début des années 1990. La Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) ont donné environ 130 000.-chf, la répartition des fonds des deux départements était égale.

L’Albanie est devenue le pays prioritaire pour la DDC en 1995. Le département a œuvré dans de divers secteurs, la stimulation de l’emploi et des revenus, la prévention et la gestion des conflits, chose qui contribue au développement social et de de l’économie de marché.

Le SECO a mis en place un programme qui met l’accent sur ​​une plus grande implication et sur une répartition plus équitable des ressources de base, dans les secteurs de l’énergie et de l’eau.

Son objectif est de construire de bonnes bases pour la progression de l’économie et la baisse de la pauvreté. La Suisse est le quatrième plus important donateur en Albanie.

Ces donations ciblent principalement le développement des entreprises et des investissements, la stimulation et la croissance de l’entreprenariat et des PME à travers l’amélioration perpétuelle du milieu des investissements, la réduction des barrières administratives et du coût des entreprises, le développement du secteur industriel et minier, l’ouverture de l’Albanie dans les marchés régionaux, européens et globaux.

En Suisse vivent 1 284 personnes qui viennent d’Albanie et leur intégration est très bonne.

Dorina Isai, Brikela Andrea et Eliverta Radomi