Intégration

Les prix du concours littéraire « Etrangers d’ici, autochtones d’ailleurs » ont été décernés

Jeudi 30 septembre 2020 a eu lieu la cérémonie de remise des prix du concours littéraire : Etrangers d’ici, autochtones d’ailleurs, organisé par l’Institut Suisse d’Etudes Albanaises (ISEAL) et le Centre de Recherches sur les Lettres Romandes (CRLR) de l’Université de Lausanne.

Les amateurs de littérature se sont réunis au Collège Béthusy, à Lausanne, en présence de nombreuses personnalités de la vie publique, institutionnelle, académique et littéraire suisse. C’est la deuxième année consécutive que l’ISEAL collabore avec le centre (CRLR), et ce, grâce au soutien de la ville de Lausanne. Cette collaboration a d’ailleurs été saluée par le Dr Olivier Meuwly au nom du Conseil de la Fondation ISEAL. Ce sont les membres du jury provenant de différents cantons et institutions littéraires et académiques qui ont donné une crédibilité particulière à ce prix littéraire, a-t-il affirmé.

Oscar Tosato, conseiller municipal en charge des sports et de la cohésion sociale, s’est exprimé avec enthousiasme.  Il a souligné l’engagement exceptionnel ainsi que l’esprit novateur de l’institut : ISEAL est un exemple unique en son genre, non seulement pour les Albanais, mais pour toute la Suisse et ses communautés étrangères. Pour lui, c’est grâce au travail exceptionnel d’ISEAL et de son directeur, Driton Kajtazi, que l’Institut est devenu une référence et une inspiration pour les autorités et institutions lausannoises et suisses.

De son côté, Driton Kajtazi, directeur de l’ISEAL et enseignant dans un collège à Yverdon, n’a pas manqué d’évoquer l’extraordinaire collaboration avec le Centre de Recherches sur les Lettres Romandes et son directeur, le Prof. Dr. Daniele Maggetti. Une telle cérémonie n’aurait pas pu voir le jour sans l’appui de la ville de Lausanne, et en particulier, sans le soutien sans réserve de M. Oscar Tosato. Driton Kajtazi a rappelé avec gratitude combien le municipal M. Tosato [JL1] avait encouragé et appuyé la construction et les initiatives d’ISEAL.

Le Prof. Dr. Daniele Maggetti, Président du Jury du Prix Littéraire  » Etrangers d’ici, autochtones d’ailleurs « , et directeur du CSRL[JL2] , est revenu sur la genèse du prix ainsi que sur son déroulement dont le jury était composé par[JL3]  : Prof. Dr. Muriel Zendel Berset, M. Bruno Pellegrino, Mme Camille Luscher, le Pr Dr Nerimane Kamberi et M. Julien Burri. Le professeur s’est félicité du grand nombre de participants au concours qui ont présenté des textes dont l’originalité et la qualité devaient être saluées. En effet, pour cette édition, ce sont plus de vingt auteurs suisses et étrangers établis dans les régions suisse-romande, qui ont tenté leur chance.

Cette année, le premier prix a été partagé par deux auteurs. En effet, il était impossible pour le jury de les départager. Le premier prix a donc été remis, ex aequo, à Mme Myriam Bolliger pour le texte: « Un drôle de roi » et au Prof. Dr. Shyhrete Rexhaj pour son texte intitulé: « Retour sur le chemin de l’école ». Le deuxième prix a été décerné à Hugo Carrard pour son texte: « L’Homme bleu », alors que le troisième a été emporté par Mme Angélique Eggenschwiler pour son texte: « Rôle de composition ». Le jury a également décerné un prix spécial à Mme Valbona Mulliqi qui s’est présentée avec son texte: « Nous reviendrons à nouveau ».

Les auteurs récompensés ont eu l’occasion de s’exprimer sur le contexte et la visée de leur écrit. A travers leur prise de parole, on pouvait percevoir combien leur émotion avait cristallisé celle du public.

A l’instar des éditions précédentes, ISEAL publiera un ouvrage avec les textes des lauréats du concours littéraire.