Développement

Mrika à la conquête des montagnes 

Mrika Nikqi s'est fait un nom à travers l’ascension des plus hauts sommets du monde. Elle parle de sa passion durant un entretien avec albinfo

Mrika Nikqi a créé sa propre entreprise de tourisme appelée “Mrika Seven Summits” il y a deux ans. Au cours de ces deux années, elle a organisé divers circuits avec randonnée en montagne, camping, randonnée et yoga, escalade sur via ferrata etc. Malgré l’impact de la pandémie, Mrika a poursuivi son travail avec dévouement tout en respectant les mesures de sécurité COVID-19 en tout temps. 

Comment a débuté votre parcours en tant que Mrika Seven Summits ? 

J’ai commencé enfant avec ma famille à gravir les sommets des Bjeshkët e Nemura (Les montagnes maudites, ndlr) et avec le temps, la passion pour l’escalade de hauts sommets n’a fait que grandir. En 2019, j’ai commencé mon projet dont le but était de devenir la plus jeune fille du monde à gravir ces sommets et en même temps mon père et moi de devenir les premiers Albanais à réussir ce défi. Mon projet a été réalisé en très peu de temps. En 9 mois, nous avons réussi à gravir 6 des sommets les plus difficiles. 

Quelles sont les accomplissements dont vous êtes particulièrement fière jusqu’à présent ? 

Escalader les sept plus hauts sommets des sept continents dès mon plus jeune âge, où j’ai réussi à créer une belle expérience dans ce domaine. Cela me permet de transmettre ma passion à la communauté de l’alpinisme et aux jeunes. 

Vous considérez-vous même comme un « modèle » pour inspirer d’autres filles à suivre vos traces ? 

Jusqu’à présent, j’ai réussi à faire partie de diverses campagnes, comme celle d’ONU-Femmes sur le thème de l’égalité des sexes, les femmes font la différence dans les Balkans occidentaux. J’ai également participé à des séries de bénévolat avec mon histoire, ainsi qu’à de nombreuses autres présentations. Mon objectif principal est donc de transmettre un message motivant aux femmes et à tous les jeunes. 

*** 

Mrika a déjà entamé une collaboration avec l’organisation Swisscontact. Dans le cadre de ce projet, soutenu par la Direction du développement et de la coopération, elle organisera des camps d’été pour les enfants en coopération avec diverses écoles, incluera des enfants à besoins particuliers, sous la supervision de professionnels, dans ces camps et autres événements pour enfants, ainsi que d’organiser des balades areliant marche, yoga et Via Ferratat 

 Les projets de Mrika dans sa carrière d’alpiniste seront une surprise, alors que son objectif principal dans les 5 prochaines années est d’impliquer autant de jeunes que possible dans la nature. Sa motivation est “tout s’accomplit avec un travail rugueux”. 

 


Des nouvelles intéressantes du web