Diversité

Soignants étrangers: les défis de la communication

Les milieux de la santé ont besoin de personnel étranger, sans eux la Suisse aurait notamment de la peine à s’occuper de ses patients. Et les chiffres sont parlants, aux HUG à Genève, un employé sur 2 est d’origine étrangère, au CHUV à Lausanne, c’est 42% du personnel qui est étranger. Cette diversité culturelle peut être un atout, mais elle présente aussi des défis, comme celui de la langue qui freine la communication et l’échange entre soignant et patient. 7% des médecins en Suisse romande ne parleraient ainsi pas le français. Dans Diversité, nous allons donc voir comment est vécue cette situation au quotidien, et si elle est source de crainte voire de méfiance de la part des patients.


Des nouvelles intéressantes du web