Diversité

Une ode à la magie du sport et de la différence

La Suisse a ratifié une convention relative aux droits des personnes handicapées en 2014 et vient d’être évaluée par l’ONU. Sur les 17 pages de ce rapport, on en compte 15 de reproches et de préoccupations.Ce qui confirme qu’en Suisse, les personnes en situation de handicap ne sont pas assez protégées contre la discrimination. Diversité vous présente une initiative originale lancée par le FC Epalinges qui a organisé un tournoi de football comme une ode à la magie du sport et à la différence.

En Suisse, le nombre de personnes vivant avec un handicap est estimé à 1,8 million, soit 20 % de la population. La Suisse a ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapés en 2014 et vient d’être évaluée par l’ONU. Sur les 17 pages de son rapport, on compte seulement 8 lignes d « éloges/félicitations» contre 15 pages de « critiques/préoccupations ». Ce qui confirme qu’en Suisse les personnes en situation de handicap ne sont pas assez protégées contre la discrimination et ne peuvent participer de manière autonome et satisfaisante à la vie publique.

Pourtant, l’accès à la participation à la vie culturelle, à l’éducation et aux loisirs sont des leviers important de l’inclusion. Et c’est fort de ce constat que nous avons choisi de vous montrer une initiative originale lancée par le FC Epalinges qui a co-organisé un tournoi de football comme une ode à la magie du sport et à la différence.

À force d’invisibiliser les personnes en situation de handicap en organisant leur vie en parallèle de la société, les citoyens ne seront plus comment se comporter à leur contact, et par crainte, plutôt que de chercher à les comprendre, ils chercheront à les éviter. Une société en bonne santé c’est une société qui tient compte de chaque individu et n’en exclut aucun, car la valeur d’une société se mesure toujours à sa capacité d’inclure les plus fragiles.


Des nouvelles intéressantes du web