Albinfo plus

VIDEO: Allocution de Nouvel An du Président de la Confédération Alain Berset

Mesdames et Messieurs,

C’est une nouvelle année qui débute.

Et nous la commençons avec une certaine impatience, de la joie, mais aussi un peu d’appréhension. Parce que les derniers temps ont été difficiles.

Il y a d’abord eu la pandémie, avec beaucoup de souffrances et un quotidien difficile à la maison, à l’école, au travail et durant nos loisirs.

Et maintenant, il y a une guerre en Europe. Qui a aussi de fortes répercussions sur notre quotidien, que ce soit en matière d’énergie ou d’inflation.

Mesdames et Messieurs,

Ces années de crises nous ont beaucoup appris :

  • Appris que nous savons comment être solidaires lorsque c’est nécessaire.
  • Appris que nos institutions, nos assurances sociales, notre système de santé et nos finances publiques sont solides
  • Que nous sommes capables de nous adapter.

Aujourd’hui, je me trouve au Musée national suisse, à Zurich.

Au fil de l’exposition – ici, comme à Prangins et à Schwyz, les deux autres sites du Musée national  –, on prend conscience des défis auxquels notre pays a été confronté, et qu’il a toujours su les relever.

Pourquoi? Parce que nous avons toujours privilégié ce qui nous unit plutôt que ce qui nous divise, et renforcé ainsi notre cohésion.

En 1848, par exemple, après la guerre du Sonderbund, les cantons vainqueurs n’ont pas imposé une nouvelle constitution aux cantons catholiques.

Ils l’ont rédigée avec eux, créant un Etat souverain, respecté des puissances voisines. Cette Constitution de 1848 – dont nous fêtons cette année le 175e anniversaire – a constitué une étape essentielle pour l’avenir de la Suisse.

C’est à elle que nous devons notre sécurité et notre prospérité, notre culture du dialogue. Notre pays a ensuite connu d’autres avancées majeures – je pense en particulier au droit d’initiative ou de référendum – bases de notre démocratie directe.

Des principes et des institutions pour lesquels nous continuons, aujourd’hui encore, à nous engager.

 

L’engagement…

Le voilà, Mesdames et Messieurs, le pilier de notre pays. L’engagement pour nos familles et nos amis;  pour une association, notre quartier, notre ville ou village. C’est-à-dire là où nous vivons. Là où nous rencontrons et partageons avec les autres. Là où nous découvrons à quel point il est important de prendre des responsabilités.

Oui, je sais: nous n’allons pas pouvoir régler tous les problèmes. Mais nous pouvons contribuer à les résoudre. S’engager, c’est s’ouvrir. S’engager, c’est le contraire du repli sur soi.

C’est se rendre compte que les problèmes des autres deviendront tôt ou tard NOS problèmes.

Mesdames et Messieurs,

Nous savons que, dans les moments difficiles, il faut parfois s’arrêter et prendre le temps de réfléchir. Faire preuve de curiosité et savoir se remettre en question.

Oui, les problèmes ne manquent pas. Mais nous sommes nombreux, en Suisse et dans le monde, à vouloir les affronter. De quoi rester optimiste et regarder l’avenir avec confiance.

Je vous souhaite, à vous et à vos proches, une bonne et heureuse année 2023.

Pleine de joie, de curiosité et de partage.

 


 Autres de Albinfo plus