Newsletter

Déclaration des chefs religieux albanais de Suisse

Cette déclaration est en faveur de la laïcité et sera signée ce jour même, le lundi 20 mars 2017, à la Maison des religions à Berne

Les Albanais appartiennent à deux religions : musulmane et  chrétienne, respectivement à quatre grandes confessions : musulmane, catholique,  orthodoxe et bektâchî. Un peuple qui pendant des siècles a cultivé le respect et l’harmonie religieuse. Seul peuple à majorité musulmane, qui a accueilli et protégé les juifs pendant la deuxième guerre mondiale. Le pays de l’humaniste  Mère Theresa, l’Albanie, est le seul pays en Europe qui comptait plus de juifs après la guerre qu’avant.  

L’Union des imams albanais de Suisse et la communauté islamique des Albanais en Suisse rassemblent le plus grand nombre de croyants musulmans en Suisse, en  provenance du Kosovo, d’Albanie, de Macédoine, de Vallée de Presheve  et du Monténégro, et elles considèrent que la religion musulmane est une religion de paix et de justice qui se veut en harmonie avec les principes et les valeurs de son pays d’accueil, déclarent par la signature de la présente Charte  ce qui suit :

  • Nous reconnaissons la laïcité comme principe fondamental de fonctionnement d’une société moderne et démocratique, soit la neutralité de l’Etat à l’égard de toutes les organisations et entités religieuses.
  • Nous respectons la liberté de conscience et la liberté de pratiquer ou non un culte ainsi que le principe de l’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions.
  • Nous considérons qu’aucune raison de nature religieuse ne peut être invoquée pour contester, contredire ou remettre en question le fonctionnement de l’Etat de droit, l’ordre constitutionnel et les lois suisses.
  • Nous affirmons que la croyance/la foi relève de la sphère privée de chacun et de chacune et que personne ne peut être contraint en matière religieuse ou spirituelle.
  • L’Etat de Droit se trouve au dessus de toute théorie, interprétation ou institution religieuse.
  • Nous sommes désireux de respecter les valeurs du pays d’accueil. C’est pourquoi nous refusons d’imposer ou de proposer à nos communautés un modèle social de vie et de comportement différent de celui des autres citoyens ; bien au contraire, nous nous engageons au respect du modèle suisse et à l’intégration dans la société d’accueil.
  • Nous nous engageons, en particulier, à œuvrer au respect des droits de la femme, à favoriser son égalité conformément à la loi et à la constitution suisse. Nous soutenons profondément son intégration à la société suisse.
  • Nous sommes albanais musulmans d’Europe, notre islam est compatible notamment avec le système démocratique suisse. En foi de quoi, nous estimons que personne ne peut ni ne doit utiliser ses convictions ou ses pratiques religieuses pour s’opposer à l’intégration socioprofessionnelle et culturelle des individus dans la société suisse.
  • Nos centres cultuels musulmans sont ouverts à tout public, sans distinction d’origine sociale, ethnique ou de sexe.
  • Nous déclarons que les centres culturels et religieux qui relèvent des deux entités signataires sont invités à entrer dans une collaboration avec les plateformes et groupes inter-religieux actifs en Suisse. De même, il s’agira, en collaboration avec les autorités et les institutions, de participer à des formations sur l’éducation civique, la démocratie et les institutions suisses.
  • Notre Islam prêche la paix. Nous ne tolérons aucun appel à la violence, à la haine religieuse, raciale ou ethnique, de tels agissements allant à l’encontre de l’esprit de l’islam. Ainsi tout membre ou responsable de communauté musulman doit se distancer de tels comportements et les dénoncer auprès des organismes publics compétents.
  • Nous nous engageons pour une totale transparence financière quant au financement et aux ressources des centres précités et pour une coopération avec les autorités conforme à la loi et aux procédures en vigueur.
  • Enfin nous, Union des imams albanais de Suisse et Communauté islamique des Albanais en Suisse, nous nous s’engageons à poursuivre le dialogue en vue d’une fusion au sein d’une structure commune.

La présente déclaration est signée par le président de l’Union des imams albanais de Suisse et par le président de la Communauté islamique des Albanais en Suisse. Elle sera lue et affichée dans nos centres.

Berne, le 20 mars 2017

Pour  l’Union des imams Albanais de Suisse

Le président :  Nehat Ismaili

Pour la Communauté islamique des Albanais en Suisse

Le président :  Mustafa Memeti

Traduction de la déclaration réalisée par albinfo.ch