Thématique

CFR – Lutte contre le racisme : un combat à mener ensemble

Pour la CFR, la lutte contre le racisme ne doit pas se laisser happer par les tendances du moment. Elle ne doit pas devenir un champ de controverses exacerbées, ni une querelle entre supposés « anciens et modernes »

Un débat public important s’est amorcé en Suisse sur le rapport de notre pays face au racisme et sur la manière de le combattre. Le passé colonial de la Suisse, la question des symboles de domination dans l’espace public ou encore l’existence des inégalités structurelles sont questionnés. Toutes ces interrogations légitimes ne doivent pas servir à réécrire l’histoire mais permettre de débattre sereinement et prévenir le racisme d’aujourd’hui.

Cette prise de conscience accrue des problématiques de discrimination dans la société, les médias et la politique est une bonne nouvelle. Elle n’échappe cependant pas aux crispations. L’antiracisme suscite ainsi de nombreuses remises en question dans la manière d’appréhender la lutte contre le racisme, tant dans son approche, ses enjeux que ses défis.

Pour la CFR, la lutte contre le racisme ne doit pas se laisser happer par les tendances du moment. Elle ne doit pas devenir un champ de controverses exacerbées, ni une querelle entre supposés « anciens et modernes »Elle doit être guidée par un travail de fond non partisan. Une tâche d’autant plus importante que la problématique du racisme est loin d’être résolue malgré les efforts entrepris à différents niveaux. Comme le montre la plus récente enquête Vivre ensemble en Suisse (VeS) publiée par l’Office fédéral de la statistique (OFS), 58% de la population suisse considère le racisme comme un problème social important. Près d’un tiers des personnes interrogées se sont déclarées victimes de violences ou discrimination, notamment au travail et dans l’espace public : un pourcentage en augmentation depuis 2016. 56% des personnes déclarent avoir été discriminées en raison de leur nationalité et 35% en raison de leur langue ou de leur accent.

Ces données révèlent que le racisme se manifeste de façon concrète, quotidienne et significative en Suisse. Elles doivent retenir notre plus grande attention au regard de celles et ceux qui en sont victimes. La lutte contre le racisme doit être un effort collectif, raisonné et conscient. Elle doit avant toute chose passer par une connaissance aiguisée des mécanismes qui favorisent les actes discriminatoires et proposer des réponses efficaces et rassembleuses.


Des nouvelles intéressantes du web