Thématique

Conseil JAI : la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter s’entretient avec ses homologues européens

La cheffe du Département fédéral de justice et police (DFJP), la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, s’est entretenue ce 7 juillet 2020 par vidéoconférence avec les ministres de l’Intérieur des États Schengen. Les échanges ont porté sur la coopération transfrontalière des autorités de police et sur la politique migratoire européenne

Cette réunion était la première sous la présidence allemande du Conseil de l’UE. Les discussions ont porté notamment sur la coopération en matière de police au niveau européen. La ministre de la Justice Karin Keller-Sutter a exprimé le souhait de la Suisse de voir la coopération policière et le partage transnational d’informations renforcés. Ces outils revêtent une importance fondamentale dans la lutte contre le terrorisme, les organisations criminelles et la grande criminalité internationale. La conseillère fédérale s’est félicitée des efforts annoncés par la présidence allemande dans ce domaine.

Politique migratoire européenne

Les ministres se sont par ailleurs entretenus de différents aspects de la politique migratoire européenne. Ils ont discuté de la situation en Méditerranée et de mesures envisageables pour venir en aide aux pays riverains. Madame Keller-Sutter a insisté sur le fait que les États frontières de l’espace Schengen ne pouvaient pas assumer seuls l’entière responsabilité de la migration illégale et qu’un soutien devait être apporté notamment aux États riverains de la Méditerranée. La Suisse apporte son soutien depuis plusieurs années, aussi bien de manière bilatérale qu’au niveau européen, en particulier à la Grèce et à l’Italie. Elle est disposée à intensifier son aide, par exemple en cas d’appel concret à l’envoi de spécialistes pour assister l’agence FRONTEX ou le Bureau européen d’appui en matière d’asile (EASO).

La cheffe du DFJP a également réaffirmé la nécessité d’une refonte durable du système Dublin pour lui permettre de mieux faire face aux crises, déplorant que cette réforme n’ait pas encore pu être menée à bien. Elle a assuré la Commission européenne et la présidence allemande de la participation active de la Suisse dans les discussions à venir en la matière.


Des nouvelles intéressantes du web