Lajme

La situation sur le marché du travail en novembre 2019

Le taux de chômage a augmenté, passant de 2,2% en octobre 2019 à 2,3% pendant le mois sous revue. Le chômage a diminué de 4’144 personnes (-3,8%) par rapport au mois correspondant de l'année précédente

Les chômeurs inscrits en novembre 2019 – Selon les relevés du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), à fin novembre 2019, 106’330 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 4’646 de plus que le mois précédent. Le taux de chômage a augmenté, passant de 2,2% en octobre 2019 à 2,3% pendant le mois sous revue. Le chômage a diminué de 4’144 personnes (-3,8%) par rapport au mois correspondant de l’année précédente.

Le chômage des jeunes en novembre 2019
Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a diminué de 32 personnes (-0,3%), passant à 11’960. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a diminué de 1’060 personnes (-8,1%).

Chômeurs de 50-64 ans en novembre 2019
Le nombre des chômeurs de 50-64 ans a augmenté de 1’410 personnes (+5,0%) pour s’établir à 29’819 personnes. Par rapport au même mois de l’année précédente, cela correspond à une diminution de 771 personnes (-2,5%).

Demandeurs d’emploi en novembre 2019
L’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits se chiffre à 182’427 personnes, soit 5’932 de plus que le mois précédent et 7’785 (-4,1%) de moins qu’au même mois de l’année précédente.

Places vacantes annoncées en novembre 2019
Le 1er juillet 2018, l’obligation d’annoncer les postes vacants pour les genres de professions dont le taux de chômage national atteint au moins 8% a été introduite dans toute la Suisse. Il a diminué de 2’759 en novembre, passant à 32’168. Parmi ces 32’168 places, 19’545 étaient soumises à l’obligation d’annonce.

Réductions de l’horaire de travail décomptées en septembre 2019
En septembre 2019, les réductions de l’horaire de travail (chômage partiel) ont touché 2’090 personnes, soit 1’126 de plus (+116,8%) que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a augmenté de 39 (+54,2%) unités, passant à 111, celui des heures de travail perdues de 54’951 unités (+108,2%), pour s’établir à 105’753 heures. L’année précédente à la même époque (septembre 2018), le chômage partiel avait sévi dans 61 entreprises, touchant 421 personnes et entraînant la perte de 23’284 heures de travail.

Personnes arrivées en fin de droits en septembre 2019
Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 2’023 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l’assurance-chômage dans le courant du mois de septembre 2019.