News

Les vacanciers dépensent jusqu’à 4 000 euros lors de leur séjour au Kosovo

Un milliard d’euros, c’est le montant qui entre au Kosovo grâce aux dépenses des compatriotes pendant les vacances d’été et celles de fin d’année.

Pendant l’été, le chiffre d’affaires de tous les magasins augmente. Pour cette raison, la plupart des magasins ont prolongé leurs heures d’ouverture jusqu’à minuit et ont engagé des travailleurs supplémentaires.

Nos compatriotes économisent tout au long de l’année afin de passer leurs vacances au Kosovo. En un mois, certains d’entre eux dépensent jusqu’à quatre mille euros, rapporte le REL.

Lutfi Thaçi de Vushtrri vit et travaille depuis plus de 3 ans en Allemagne.

« Je travaille onze mois par an et je prends une pause d’un mois. Ce que j’arrive à épargner pendant les onze mois de travail, je le dépense en un mois de vacances », a déclaré Lutfi Thaçi.

Ardita Hajdari, qui vit depuis vingt ans en Suède, attend avec impatience de passer ses vacances au Kosovo. Elle dépense beaucoup d’argent pour s’amuser lors de ses vacances.

« Je travaille régulièrement, et j’ai seulement un mois d’interruption. Les prix au Kosovo sont abordables », a déclaré Ardita.

Les propriétaires de différents magasins à Prishtina disent que pendant les mois d’été le chiffre d’affaires augmente considérablement. Besa, qui travaille dans un magasin dans le centre de la capitale dit qu’avec l’arrivée des compatriotes les ventes augmentent et que, pendant cette période, elle doit effectuer des heures supplémentaires.

Selon les données, il y a environ 700 000 Kosovars vivant dans différents pays du monde, la plupart d’entre eux en Europe occidentale et aux États-Unis.

Les experts économiques estiment que les transferts des migrants et leurs dépenses pour les vacances jouent un rôle important dans l’économie du pays, en favorisant la croissance économique et en fournissant un revenu supplémentaire aux familles à petits revenus.

Naim Gashi, expert en économie, a déclaré à Radio Evropa e Lirë que les dépenses des compatriotes pendant les vacances d’été et celles de fin d’année représentent près d’un milliard d’euros.

« Je pense que ces ressources sont vitales pour l’économie du Kosovo et sa croissance, qui est d’environ 3.5 % ».

Outre les dépenses que les migrants font lors de leurs vacances au Kosovo, le plus grand nombre d’entre eux envoie aussi en moyenne 300 euros par mois tout au long de l’année à leurs familles.

 


Des nouvelles intéressantes du web