Albanie

Le Suisse qui fait découvrir le miracle albanais aux passionnés de cyclisme

L'agence de tourisme "Ride Albania Mountain Biking" est gérée par le suisse Tobi Gessler. "L’idée de base était de guider les touristes étrangers qui sillonnent les montagnes albanaises à vélo - un monde unique, un voyage dans le temps ... " explique Gessler pour albinfo.ch 

Aventure/ cyclisme en montagne

Le fondateur et propriétaire, Tobi Gessler

Peter, originaire d’Allemagne, avait participé en 2017 à un tour d’Albanie Centrale. Lorsqu’il a raconté ses projets pour l’Albanie à l’un de ses amis, ce dernier lui a rétorqué: « Là-bas, à vélo? C’est totalement impossible ». Dans son rapport de voyage dédié à “Ride Albania Mountain Biking” quelques semaines plus tard, Peter écrivait: « Pour résumer – c’est tout à fait possible et j’ai vécu là-bas l’une des meilleures aventures à vélo de ma vie.

Mis au Point avant le départ

 

L’agence de tourisme Ride Albania Mountain Biking est dirigée par un suisse d’Angleterre, Tobi Gessler. Tobi vit en Albanie depuis 2013. Avant ceci, il était travailleur social en Suisse avant de terminer des études de coopération pour le développement, études qui l’ont amené en Albanie. Il était alors âgé de trente ans.

Rafraichissement dans la poste-frontère

“En 2015, j’ai décidé de quitter mon travail et de créer ma société indépendante. J’ai fait joindre ma passion pour le cyclisme à mes idéaux pour un développement durable rurale. L’idée de base était de guider les touristes étrangers qui sillonnaient les montagnes de l’Albanie à vélo – un monde unique, un voyage dans le temps, surtout pour les touristes venant de pays très industrialisés et développés – ce qui ouvrait des opportunités économiques pour les familles locales auprès desquelles nous mangions, buvions et dormions. La nouvelle opportunité que j’avais créée était intéressante également pour les jeunes albanais, nombre desquels ont été recrutés comme guides. Je n’ai rien regretté de cette initiative. »

Ceci est aussi une partie de l’aventure

À la recherche de l’aventure

À la question si l’Albanie offre des situations imprévisibles et mystérieuses pour ceux qui recherchent l’aventure, Tobi répond clairement: « Bien-sûr ». « Ici aussi, celui qui est à la recherche d’aventures de haut niveau d’adrénaline et donc de sports extrêmes – peut les vivre, mais Tobi voit le potentiel de l’aventure albanaise autre part. « À l’exception des montagnes, il n’y a rien, pas d’asphalte, pas de téléphérique ni d’hélicoptère qui viendrait vous chercher en 10 minutes dans le cas où les choses tourneraient mal. Au lieu de cela, on ne trouve que de la nature sauvage avec sa vie rugueuse, simple et directe – et des habitants avec leur accueil chaleureux. Pour les visiteurs venant d’un monde riche et rassasié, c’est une expérience existentielle ».

Rencontres dans les sommets

Afin de découvrir les chemins de l’aventure, Tobi et ses collègues doivent travailler durement. Afin de développer, par exemple, leur produit actuel, un tour d’Albanie en une semaine, il leur faut trois semaines. Mais pour Tobi, le développement ou l’exploration constitue la plus belle partie du travail: « lorsque je me lance sur de nouveaux chemins, inconnus, sous n’importe quelle météo, accompagné ou complètement seul – alors je ressens la vie à pleine intensité, je vis mon aventure totalement personnelle. »

Montée en Kosove

Les options qu’offre l’Albanie pour le « Mountain Bike » (cyclisme de montagne) sont nombreuses. Toutefois, grâce à sa familiarisation avec le pays, Tobi recommande surtout l’Albanie centrale et celle du sud, avec les options transfrontières avec la Macédoine et le Kosovo. En outre, il existe encore beaucoup de zones inconnues qui n’attendent plus que d’être découvertes par les pionniers et les aventuriers.

Ride Albania Mountain Biking, qualité suisse garantie 

Vieilles ruelles, vélos modernes

Tobi vise principalement le marché d’Europe de l’Ouest et avec Ride Albania Mountain Biking, il offre un produit de qualité et sécurité suisse: des guides certifiés en passant par les vélos à louer entretenus de façon parfaite et jusqu’au véhicule de soutien pour les valises, réparations et urgences. Ainsi, pendant une semaine de moutain bike en Albanie, il s’occupe de tout, en commençant par prendre les visiteurs à l’aéroport/au port et jusqu’à la fin du périple à ces mêmes endroits. C’est une expertise qui n’est offerte par personne d’autre et ça reste une grande aventure, inoubliable.

 

Tobi vient d’achever un tour avec des visiteurs venant de Suisse et d’Allemagne. « La semaine de pèlerinage » offre aux cyclistes avancés une aventure exclusive à travers le Kosovo et l’Albanie, partant des montagnes de Sharri, situées à plus de 2000 mètres, jusqu’à l’Adriatique. Ainsi, pour le futur, des nouveaux tours de cyclisme sont prévus et elles comporteront le Kosovo, la Macédoine et peut-être, pourquoi pas, la Grèce.

Voici comment se déroule un tour à vélo (fragments)

Pas loin de la capitale, Tirana

Un tour à vélo en Albanie centrale coûte 1080 euro par personne, dans un groupe constitué de 6 à 10 personnes. Le premier jour débute avec un souper de bienvenue après l’accueil à l’aéroport/au port. L’aventure commence le deuxième jour depuis Tirana en passant par les collines vertes et les lacs en direction de Kruja, ville qui se trouve dans les montagnes et d’où est originaire le héros national des albanais. C’est ici qu’on entre dans le monde de l’Albanie centrale, avec ses traditions vivantes et son accueil authentique. Il faut passer 20 kilomètres de routes en collines aux chemins sauvages, naturels, bâtis il y a plus de cent ans par les italiens avant d’arriver dans la zone du Mat. Un « chemin unique » court qui nous amène à la destination du jour, où nous passerons la nuit dans une tour, une cheminée traditionnelle de défense, vieille de 200 ans.

Avec un groupe italien

Le cinquième jour, au milieu de la semaine et dans une commune à la frontière de la Macédone, est un jour de repos. Vous l’avez mérité. Vous pouvez tout simplement vous relaxer. Une baignade dans le Drin ou un court pique-nique à vélo au village le plus proche? C’est une torture de dilemme. Au sixième jour, 52 kilomètres sportifs et une escalade à vélo à 1400 mètres – qui vous récompenseront avec une vue de l’un des plus beaux chemins d’Albanie – sont au programme.

La dernière journée de vélo est un voyage relaxant, principalement en montée et d’autres vues splendides. Un transfert nous renvoie à Tirana, où nous fêtons une semaine de vélo avec un dîner dans un restaurant de poisson excellent.

Conclusion: L’Albanie constitue une grande aventure, une surprise exceptionnelle et positive!

Pour plus d’informations au niveau des offres et de l’histoire de Ride Albania Mountain Biking, cliquez sur le lien suivant: www.ride-albania.com

 

Une opportunité lucrative pour les familles accueillantes albanaises 

“Un monde unique, un voyage dans le temps, surtout pour les touristes venant de pays très industrialisés et développés – cela ouvrait des opportunités économiques pour les familles locales auprès desquelles nous mangions, buvions et dormions. La nouvelle opportunité que j’avais créée était intéressante également pour les jeunes albanais, nombre desquels ont été recrutés comme guides. Je n’ai rien regretté de cette initiative.